7 mars 2019
54e Finale des Jeux du Québec
14 médailles pour Richelieu-Yamaska après le bloc 1
Par: Maxime Prévost Durand

Photo Marie-Claude Delisle

Photo Steve Côté

Photo Marie-Claude Delisle

Photo Marie-Claude Delisle

Photo François Larivière | Le Courrier ©

La délégation Richelieu-Yamaska a connu un bon début à la 54e Finale provinciale des Jeux du Québec, disputée depuis samedi, à Québec. Au terme du premier bloc d’activités, mardi, un total de 14 médailles avaient été récoltées, ce qui plaçait la région au 9e rang du classement des médailles.

En combinant l’ensemble des performances de ses 83 athlètes en action, Richelieu-Yamaska pointait au 12e rang du classement par points avant le début du second bloc d’activités, qui se déroule jusqu’à samedi.

Si la région hôte des Jeux, Capitale-Nationale, a réussi à se hisser au sommet du classement par points, c’est toutefois l’Outaouais qui dominait au chapitre des médailles après le bloc 1 avec ses 41 médailles, dont 13 d’or.

Au cours de ce premier bloc d’activités, on retrouvait les athlètes de badminton, de biathlon, de boccia, de boxe, de gymnastique, de hockey masculin, de karaté, de nage synchronisée, de patinage artistique, de ringuette, de taekwondo et de trampoline.

Voici un résumé des performances de nos représentants maskoutains jusqu’ici.

Patinage artistique : un podium en danse

En patinage artistique, la performance du duo formé de Charlotte Morin, de Saint-Pie, et de Raphaël Gravel, d’Acton Vale, a fait écarquiller bien des yeux à l’épreuve de danse, si bien qu’ils ont remporté la médaille d’argent. Aux épreuves individuelles, les Maskoutaines Akéane Benoit- Lafond (novice) et Valérie Archambault (pré-novice) ont respectivement terminé 25e et 33e de leur catégorie. Deux médailles d’or ont été ajoutées pour Richelieu-Yamaska dans cette discipline, l’une par Maude Frappier, de Sainte-Anne-de-Sorel, qui a livré une performance record chez les juvéniles, puis l’autre par le porte-drapeau de la délégation à la cérémonie d’ouverture, Jérémy Allard, de Sainte-Angèle-de-Monnoir, chez les pré-novices.

Karaté : l’argent pour July-Anna Mélançon Marcoux

July-Anna Mélançon Marcoux a récolté la seule médaille de Richelieu-Yamaska en karaté. L’athlète de Sainte-Hélène-de-Bagot a démontré l’étendue de son talent en kata et a pris la 2e place chez les -47 kg. Ses coéquipiers Lohan Cordeau, de Saint-Hyacinthe, et Alexis Dionne, de La Présentation, ont quant à eux terminé 5e et 8e en kata, tandis que le Maskoutain Jacob Bouthot a obtenu son meilleur résultat en combat avec une 8e place. De son côté, le Madelinois Raphaël Baillargeon (-38 kg), qui a défendu les couleurs de la Rive-Sud, a raflé le bronze en kata et terminé 5e en combat.

Un solo de bronze pour Lauryann Léveillé

En nage synchronisée, l’unique médaille de Richelieu-Yamaska a été l’affaire de Lauryann Léveillé. Avec son numéro en solo, la nageuse de Sainte-Madeleine s’est hissée sur la 3e marche du podium de la classe 15 ans et moins. Une 11e place l’attendait également à l’épreuve de duo avec sa coéquipière, Anaïs Dumas, de Saint-Hyacinthe. Chez les 17 ans et moins, la Maskoutaine Maya Therrien a pris le 11e rang en solo, puis le duo de Juliette De Grandpré et Éliane Déry, elles aussi de Saint-Hyacinthe, a terminé au 14e rang.

Jean Mathieu rafle l’or en trampoline

Plusieurs beaux résultats ont été enregistrés en trampoline, si bien que Richelieu-Yamaska est repartie avec la médaille d’argent par équipe. La délégation a été menée par le brio du Maskoutain Jean Mathieu qui a arraché l’or à l’épreuve individuelle du niveau provincial. Son coéquipier William Éthier, de La Présentation, a aussi brillé en remportant le bronze dans la classe nationale. De son côté, Océane Ferland, de Sainte-Madeleine, a raté de peu le podium en terminant en 4e place de la classe provinciale, suivie un peu plus loin, au 8e rang, par Alexianne Leduc, de Saint-Pie. Un autre Maskoutain, Nathan Levasseur, s’est quant à lui illustré avec la Rive-Sud, mettant la main sur l’argent en trampoline individuel (niveau national), puis sur l’or en synchro avec son coéquipier Étienne Cloutier.

Deux fois le bronze en boxe

Le Maskoutain Mohammed Ali Khan et le Liboirois Anthony Bouthillier sont tous deux revenus avec une médaille de bronze à leur première expérience aux Jeux du Québec. Les deux pugilistes ont subi une défaite à leur premier combat, les empêchant d’atteindre la grande finale. Mohammed Ali (-50 kg juvénile) s’est incliné par décision unanime des juges face à Julien Larochelle, tandis qu’Anthony (-70 kg) a dû s’avouer vaincu face à l’éventuel champion, Abderahmane Dibs, au terme d’une décision partagée des juges.


Autres résultats en rafale

– En badminton, les meilleurs résultats sont venus des raquettes des Maskoutains Tony Carlo Blanchette, avec sa 10e place en simple, et Léa Vaillancourt, 12e. Félix Moisan (La Présentation), Océane Roy (Saint-Pie) et Mathilde Vincent (Saint-Hyacinthe) étaient aussi en compétition en double.

– L’équipe de hockey masculine s’est hissée au 5e rang du classement grâce à son beau parcours. Après des victoires à ses deux matchs de pool, Richelieu-Yamaska s’est inclinée 4 à 0 contre la Capitale-Nationale en quart de finale, avant de l’emporter 5 à 2 contre la Rive-Sud dans le match pour la 5e place.

– La gardienne de but maskoutaine Mégane Otis a remporté l’or en ringuette avec la délégation de la Rive-Sud, dont elle défendait les couleurs. De son côté, Richelieu-Yamaska a dû se contenter de la 8e place avec une fiche de 2 victoires et 4 défaites.

– En gymnastique, Élizabeth Halde a livré la meilleure performance maskoutaine en terminant au 14e rang au total des engins. Elle a notamment percé le top 10 aux barres (7e) et au saut (9e). Shalie Brodeur a quant à elle obtenu son meilleur résultat aux barres avec une 10e place, terminant 20e après les quatre épreuves de la compétition, puis Catherine Maheu a surtout brillé au sol avec une 25e place, parmi plus de 73 athlètes.

– Les autres médailles de Richelieu-Yamaska ont été remportées en gymnastique au sol (l’or pour Rémi Ouellette, de Granby), en boccia (le bronze pour Alexandre Raymond, de Sorel-Tracy), en taekwondo (le bronze pour Maryne Bellegrade, de Shefford) et en basketball en fauteuil roulant (médaille de bronze).

image