26 janvier 2012
159_41_700ru2dc-rumeurs
Par: Martin Bourassa

Le Rallye Roses des Sables est toujours fort populaire dans la région de Saint-Hyacinthe. En vue d’une participation en octobre, l’équipage Quarante Printemps formé de Marie-Claude Baril et d’Annie Fafard poursuit ses activités de financement. La prochaine aura lieu le vendredi 17 février et prendra la forme d’une conférence offerte par la conférencière, auteure et animatrice Christine Michaud. L’activité se déroulera dès 19 h à l’École secondaire de Saint-Hyacinthe. Les billets au coût de 20 $ sont en vente chez Volkswagen Saint-Hyacinthe, Baril Ford et Baril Kia. L’histoire ne dit pas cependant quelle marque de véhicule elles conduiront dans le désert du Maroc.

Le Rallye Roses des Sables est toujours fort populaire dans la région de Saint-Hyacinthe. En vue d’une participation en octobre, l’équipage Quarante Printemps formé de Marie-Claude Baril et d’Annie Fafard poursuit ses activités de financement. La prochaine aura lieu le vendredi 17 février et prendra la forme d’une conférence offerte par la conférencière, auteure et animatrice Christine Michaud. L’activité se déroulera dès 19 h à l’École secondaire de Saint-Hyacinthe. Les billets au coût de 20 $ sont en vente chez Volkswagen Saint-Hyacinthe, Baril Ford et Baril Kia. L’histoire ne dit pas cependant quelle marque de véhicule elles conduiront dans le désert du Maroc.

Question de vous mettre en appétit, on raconte que Patrick Norman et Laurence Jalbert ont confirmé leur participation au Music-Hall des aînés qui aura lieu au Centre des arts Juliette-Lassonde le dimanche 19 février. Voilà une date à réserver à votre agenda dès maintenant.

Il reste seulement une poignée de billets disponibles en vue du Méchant mardi de gars à la Cage aux sports de Saint-Hyacinthe le 31 janvier. Les hommes intéressés n’ont qu’à communiquer avec la Société canadienne du cancer au 450 773-1003 pour obtenir des précisions.

La députée du NPD Marie-Claude Morin aime décidément les journalistes. Tellement qu’elle vient d’en embaucher une deuxième qui a fait ses classes dans les journaux de son comté. Après Stéphanie Guévremont du Courrier, voilà qu’elle se tourne vers une ex-journaliste de La Pensée à Acton Vale, Geneviève Lapalme, pour combler le poste laissé vacant par le départ-surprise de Brigitte Sansoucy. Bref, la députée du NPD soigne et mise sur les communications et l’image, mais néglige le contenu.

image