9 février 2012
159_43_700ru2fc-rumeurs
Par: Martin Bourassa

Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en! Le centre aquatique de Saint-Hyacinthe fait parler de lui sur Internet. Le blogue Montréalités urbaines, qui porte un regard sur l’actualité urbanistique et architecturale montréalaise, mentionne que « l’architecture du superbe (du moins de l’intérieur précise-t-on) centre aquatique de Saint-Hyacinthe fait l’objet d’un billet sur le site ArchDaily, qui se targue d’être le site Internet d’architecture le plus visité au monde.

Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en! Le centre aquatique de Saint-Hyacinthe fait parler de lui sur Internet. Le blogue Montréalités urbaines, qui porte un regard sur l’actualité urbanistique et architecturale montréalaise, mentionne que « l’architecture du superbe (du moins de l’intérieur précise-t-on) centre aquatique de Saint-Hyacinthe fait l’objet d’un billet sur le site ArchDaily, qui se targue d’être le site Internet d’architecture le plus visité au monde.

Le blogueur de Montréalités urbaines, l’architecte Étienne Coutu mentionne que le langage architectural employé dans ces billets le fait quelquefois rigoler. Pour appuyer ses dires, il offre en traduction libre ce qu’on y dit entre autres à propos du centre aquatique : « la représentation allégorique du glacier apparaît comme un imposant fragment du paysage naturel. Sur l’horizon, la masse flottante triangulaire du bâtiment cherche à s’ancrer dans le sol ».

Coutu ajoute que ce n’est pas exactement ce qu’il avait en tête en regardant la photo montrant l’extérieur du centre aquatique. « À part quelques initiés, je doute que le baigneur moyen va remarquer l’allégorie du glacier… à moins que l’eau ne soit pas assez chauffée! » Ou que l’air ambiant ne le soit pas assez, aurait-il pu ajouter!

Petit retour sur le récent Mardi de gars, question de préciser que la troisième édition a permis d’amasser plus de 12 000 $, soit 2 000 $ de plus que l’an passé. La mise à l’encan par l’humoriste Laurent Paquin d’un chandail de match autographié offert gracieusement par le Maskoutain Luc Brodeur Jourdain, des Alouettes de Montréal a permis d’amasser la somme de 500 $. C’est Sylvain Morin, de Clôtures et Patios 2000, qui en a fait l’acquisition.

Membre de l’équipe de production du Courrier, le collègue Paul Dion est en deuil de sa mère. Mme Angèle Paré s’est éteinte le 5 février à l’âge de 90 ans. Nos sympathies à la famille et aux proches.

image