Les deux accusés ont été libérés | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Les deux accusés ont été libérés
20 février 2014

Double délit de fuite rue des Seigneurs Est
Les deux accusés ont été libérés

Tommy Vidal-Mateus, 21 ans, de Saint-Louis, et Frédérick Frenière, 19 ans, de Saint-Hyacinthe, ont tous deux été accusés de délit de fuite ayant causé des lésions corporelles au Palais de justice de Saint-Hyacinthe.

Ils ont été libérés sous caution et doivent respecter diverses conditions, dont celles de ne pas conduire et de respecter un couvre-feu.

Les deux jeunes hommes se sont finalement rapportés aux policiers de la Sûreté du Québec (SQ) à la recherche de deux automobilistes impliqués dans un double délit de fuite survenu dans la nuit de vendredi à samedi. Vers 3 h samedi matin, un piéton de 33 ans, Louis Poirier, a été heurté par deux véhicules coup sur coup sur la rue des Seigneurs Est sans qu'aucun des conducteurs ne s'arrête pour lui porter secours.En raison de la gravité de ses blessures, dont de nombreux traumatismes et fractures, la victime a été transférée dans un hôpital de Montréal peu de temps après son arrivée au Centre hospitalier Honoré-Mercier. Son état est demeuré critique durant plus de deux jours. En fin de journée lundi, son état s'était stabilisé et on ne craignait plus pour sa vie, selon les informations transmises par la police.Les policiers avaient dû fermer la rue des Seigneurs Est à la circulation une bonne partie de la journée samedi afin d'analyser la scène et d'effectuer certains prélèvements. Les enquêteurs de la SQ avaient également pu rencontrer des témoins qui leur ont permis d'obtenir une description assez précise des véhicules impliqués.Dimanche, un premier véhicule, un modèle Huyndai Accent de couleur or, a été localisé par la SQ. Tommy Vidal-Mateus s'est rendu aux policiers en soirée et a comparu, lundi, au Palais de justice de Saint-Hyacinthe. Les informations recueillies par les enquêteurs lors de son interrogatoire auraient ensuite permis de retrouver la seconde automobile impliquée, une Honda Civic noire, à La Présentation. Frédérick Frenière s'est à son tour rendu au poste de la SQ des Maskoutains lundi matin et a comparu mardi.La SQ refuse pour l'instant de révéler s'il existe des liens entre les deux accusés.Une personne reconnue coupable de délit de fuite ayant causé des lésions corporelles risque une peine maximale de 10 ans. Les deux jeunes hommes seront de retour en cour le 5 mai pour la suite des procédures.

image