Pelletier louange la Cité et le CLD | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Pelletier louange la Cité et le CLD
20 mars 2014

Développement économique
Pelletier louange la Cité et le CLD

Le député sortant de Saint-Hyacinthe, Émilien Pelletier, a traité d'économie locale dans le contexte tout chaud du départ de Mario De Tilly, dg du CLD et de la Cité.
C'est en se préparant à aborder le thème de l'économie régionale que le député sortant de Saint-Hyacinthe et candidat du Parti québécois dans la circonscription, Émilien Pelletier, a appris en début de semaine le départ imminent de Mario De Tilly, à la fois directeur général du CLD Les Maskoutains et de la Cité de la Biotechnologie.

« Je suis sous le choc. C'est décevant », a-t-il laissé tomber mardi matin, au terme de sa deuxième conférence de presse de la campagne électorale. II a précisé que la nouvelle concernant M. De Tilly lui avait été communiquée lundi soir, mais qu'il n'en savait pas davantage.

M. Pelletier venait tout juste de faire l'éloge de la Cité et du Centre local de développement (CLD), des organismes qu'il a présentés comme deux importants partenaires du gouvernement du Québec dans le développement régional. « Ils ont apporté leur soutien à des entreprises qui ont investi 244 millions $ en 2013 dans la MRC », a-t-il soutenu, citant un chiffre émanant du CLD, où il siège d'office à titre d'observateur.« J'ouvre une parenthèse pour rappeler que la Cité de la biotechnologie a été créée par un gouvernement du Parti québécois lorsque Pauline Marois était ministre des Finances, avec des leaders comme le député Léandre Dion, et qu'elle est maintenant reconnue mondialement », a-t-il déclaré.Émilien Pelletier assure que c'est par la recherche et l'innovation que la grande région de Saint-Hyacinthe continuera de se démarquer, et qu'elle pourra compter pour cela sur un gouvernement fort du Parti québécois. « Notre gouvernement investira davantage dans nos centres collégiaux de transferts technologiques. Notre politique de développement politique, appelée Priorité-Emploi, annoncée dans le dernier budget, indique clairement la volonté du Parti québécois de mettre tout en oeuvre pour que le Québec devienne plus prospère. La poursuite de nos efforts aidera quelque 200 chercheurs maskoutains à l'oeuvre dans nos institutions et nos industries à devenir des leaders mondiaux dans leur domaine. »Dans la même veine, M. Pelletier assure qu'un prochain gouvernement péquiste créera davantage d'emplois dans le domaine agroalimentaire grâce à la Politique de souveraineté alimentaire adoptée par le gouvernement Marois après les élections de 2012. « La hausse de la consommation des produits cultivés et transformés au Québec bénéficiera directement à nos producteurs agricoles ainsi qu'à plusieurs de nos industries maskoutaines impliquées dans la transformation alimentaire », soutient-il.Pour la relance du tourisme d'affaires, il croit que Saint-Hyacinthe doit exploiter au mieux sa situation en bordure de l'autoroute 20 et les infrastructures d'accueil existantes. Il croit toujours que le redémarrage de l'Hôtel des Seigneurs et du centre des congrès par un nouvel exploitant demeure la meilleure solution au problème que vit Saint-Hyacinthe depuis des mois et qui affecte directement 240 familles, celles des travailleurs touchés par cette fermeture. Il s'engage aussi à promouvoir la création d'un « complexe culturel global » qui abriterait notamment un grand musée régional.Enfin, en éducation, il entend favoriser l'émergence d'un pôle universitaire, collégial et professionnel qui assurerait la formation d'une main-d’oeuvre qualifiée dans les secteurs d'activité qui caractérisent la région maskoutaine.

image