Contrat de 3,4 millions $ pour C.-A.-Gauvin | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Contrat de 3,4 millions $ pour C.-A.-Gauvin
23 janvier 2014

Centre multisports
Contrat de 3,4 millions $ pour C.-A.-Gauvin

La compétition entre entrepreneurs généraux a joué en faveur de la Ville de Saint-Hyacinthe dans le dossier du centre multisports C.-A.-Gauvin, qui s'annonçait très ardu au plan financier.

À moins d'imprévus, la Ville pourra réaliser la transformation du stade de hockey du 16 400, boulevard Laflamme en un complexe dédié à d'autres sports tout en demeurant à l'intérieur du budget du volet « construction ». Ce budget s'élève à 3 620 000 $, a indiqué le directeur du service des Travaux publics, Yvan De Lachevrotière.

« Nous sommes à 193 000 $ plus bas que l'estimation », a-t-il précisé après la séance d'ouverture des soumissions, le 12 décembre. Les enveloppes contenant les cinq propositions déposées ont été décachetées sur le coup de 11 heures, et c'est celle de la firme Marieville Construction, se chiffrant à 3 427 000 $, taxes incluses, qui s'est avérée la plus basse. C'est donc à cet entrepreneur général que le conseil a octroyé le contrat à sa séance du 16 décembre.Marieville Construction a devancé la firme Construction Gagné et Fils, de Saint-Christophe-d'Arthabaska, deuxième plus bas soumissionnaire avec son offre de 3 581 105 $. La soumission la plus élevée, celle d'Anjalec Construction, de Lachenaie, se chiffrait à 3 967 442 $. Les enveloppes de deux retardataires n'ont pas été ouvertes. Celle de Opron Construction, de Boucherville, est arrivée à 11 heures pile, mais c'était trop tard. La greffière, Me Hélène Beauchesne, l'a refusée, en rappelant que les soumissions devaient être déposées avant l'heure indiquant la fin de l'appel d'offres.Les entrepreneurs avaient aussi été invités à présenter un prix optionnel pour la réfection du revêtement du toit, mais la Ville a finalement retiré ces travaux du projet, estimant qu'ils pouvaient attendre encore de trois à cinq ans. Dans ce cas, les prix soumis allaient de 220 000 $ à 296 000 $.Le contrat accordé à Marieville Construction porte à 4 227 257 $ la somme des dépenses engagées dans le projet C.-A.-Gauvin. Outre les contrats octroyés aux professionnels - 85 656 $ au bureau Francis Lussier Architecte et 109 801 $ aux ingénieurs de Service EXP - un contrat de 455 800 $ a été accordé à la firme Construction Bugère, de Saint-Hyacinthe, pour la réalisation des travaux d'excavation et de pieutage. Un montant d'environ 150 000 $ s'est ajouté plus tard à ce contrat pour l'excavation de deux fosses demandées par le club Gymnaska Voltigeurs. Bien que prévues dans les plans, ces fosses n'avaient pas été excavées cet automne en raison d'un dépassement budgétaire. Mais Gymnaska a protesté, insistant sur l'importance de cet aménagement pour les gymnastes, et la Ville a finalement décidé d'aménager les fosses à ses frais.Mais le club Gymnaska devra défrayer le coût de l'agrandissement de 5 000 pieds carrés qu'il a demandé pour obtenir un local de 20 000 pieds carrés répondant à tous ses besoins. Au lieu de 500 000 $, tel qu'estimé initialement, cet ajout coûtera finalement 632 500 $ en capital au club de gymnastique, somme qu'il devra rembourser sur une période de 20 ans, à raison de deux paiements par année. Un projet d'entente à ce sujet a été approuvé par le conseil municipal le 16 décembre, puis soumis à Gymnaska. On y précise qu'un protocole plus complet, comportant les détails de la contribution de Gymnaska, sera signé avec le club d'ici le 1 er septembre 2014. La part de Gymnaska abaissera la participation financière de la Ville à environ 3 600 000 $. Cette part est couverte par l'emprunt de 2 362 599 $ que le conseil municipal a autorisé le 9 décembre, à même le règlement décrétant des travaux de 4,3 M$ pour C.-A.-Gauvin. La Ville s'engage à y maintenir, durant 20 ans, des plateaux de 20 000 pieds carrés dédiés à la gymnastique, mais ne va pas au-delà de cette période.Les travaux de transformation du stade C.-A.-Gauvin en centre multisports s'échelonneront du mois de janvier au mois d'août 2014, mais sans que la saison de hockey à cet aréna en soit compromise. Outre le local de gymnastique, le nouveau centre renfermera des espaces dédiés au judo, à la boxe et à l'haltérophilie.

image