Résultat décevant pour Centraide et ses organismes affiliés | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Résultat décevant pour Centraide et ses organismes affiliés
6 février 2014

Campagne de financement
Résultat décevant pour Centraide et ses organismes affiliés

Daniel Laplante, directeur général de Centraide Richelieu-Yamaska.
Fixé à 2 010 000 $, l'objectif de la campagne de financement annuelle organisée par Centraide Richelieu-Yamaska ne sera probablement pas atteint. Une récolte qui risque de laisser ses organismes affiliés sur leur appétit.

Débutée le 12 septembre, la levée de fonds 2013 a réussi à amasser jusqu'à maintenant 1 849 500 M$, soit 92 % de la somme visée par le cabinet de campagne.

« Pour nous, ce chiffre représente une baisse importante. Nous devons composer avec une conjoncture économique difficile. Les hommes et les femmes d'affaires devraient considérer Centraide comme une solution philanthropique », estime Daniel Laplante, directeur général de Centraide Richelieu-Yamaska.Celui-ci attribue cette diminution significative des dons par une « convergence de catastrophes » comme la tragédie de Lac-Mégantic ou récemment celle de L'Isle-Verte qui font toutes deux appel à la générosité populaire.« Nous éprouvons de la difficulté à intéresser les gens d'affaires de la région qui sont sollicités de tous les côtés. Après avoir donné à Centraide, ils peuvent pourtant donner à qui ils veulent », mentionne avec humour M. Laplante.La direction de Centraide Richelieu-Yamaska perçoit une inquiétude bien légitime des organismes qui récoltent les fruits de cette campagne de financement. Ceux-ci pourraient voir leur financement annuel réduit en conséquence.

Centre de bénévolat

Des 67 organismes qui se partagent chaque année les sommes amassées par Centraide, le Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe occupe la première place des bénéficiaires.

« L'an dernier, nous avons reçu 77 000 $ de Centraide pour notre mission d'aide alimentaire et un montant additionnel de 30 000 $ pour Opération septembre (support des familles lors de la rentrée scolaire) », indique André Arpin, directeur général du Centre de bénévolat de Saint-Hyacinthe.En 2013, les demandes en aide alimentaire auprès de cet organisme ont augmenté de 13 % (2 595 personnes dépannées). À la soupe populaire, on parle d'une croissance de 6 %. « Centraide nous a confirmé qu'Opération septembre ne sera pas touchée par cette diminution des dons. Par contre, nous recevrons moins d'argent pour l'aide alimentaire qui est un service de première ligne. Il faudra composer avec cette situation et cela devient dangereux pour nous », s'inquiète André Arpin.Le montant total amassé par la campagne de financement sera dévoilé lors de la soirée reconnaissance de Centraide Richelieu-Yamaska qui aura lieu le mardi 18 février au Centre des arts Juliette-Lassonde.

image