Le BAPE à Saint-Hyacinthe pour trois semaines | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Le BAPE à Saint-Hyacinthe pour trois semaines
27 mars 2014

Exploitation du gaz de schiste
Le BAPE à Saint-Hyacinthe pour trois semaines

Dès le 31 mars, la Commission d'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) s'installera à Saint-Hyacinthe pour trois semaines afin de débattre des enjeux liés à l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans le shale d'Utica des basses-terres du Saint-Laurent.

Cette commission présidée par Denis Bergeron et formée des commissaires Gisèle Grandbois et John Haemmerli vient de faire connaître le calendrier de la première partie de l'audience publique qui s'amorcera à la salle La Scène.

La première semaine d'audiences se mettra en branle le 31 mars à 19 h et se poursuivra jusqu'au 4 avril, avec des séances en après-midi et en soirée. On abordera entre autres les scénarios de développements et les risques associés, tout comme les questions de l'eau et des impacts dans les communautés d'accueil.La seconde semaine se déroulera du 8 au 10 avril et mettra entre autres de l'avant tout ce qui concerne la gouvernance de l'industrie et le cadre réglementaire.La troisième semaine d'audiences réservera trois jours, du 15 au 17 avril, aux questions de la pertinence économique et de la cohabitation des usages et impacts sur la communauté agricole. Ces audiences seront retransmises en direct à Bécancour et Saint-Agapit où des salles de visioconférences seront accessibles au public. Les séances seront aussi diffusées en direct sur le site web du BAPE au http://www.bape.gouv.qc.ca.">www.bape.gouv.qc.ca. Il sera aussi possible de soumettre des questions en ligne.Afin de permettre la meilleure compréhension possible des études commandées dans le cadre de l'évaluation environnementale stratégique sur le gaz de schiste, la commission a prévu d'orienter ses travaux en fonction de certains thèmes précis. Une ou des présentations ouvriront chacune des séances et une période de questions suivra en fonction de ces thèmes. Cet exercice se veut un effort de diffusion et de vulgarisation des études réalisées, afin de permettre aux citoyens de mieux s'orienter dans l'ensemble de la documentation déposée. En présence des personnes-ressources invitées dans le but de répondre aux questions des participants, la première partie des audiences permettra à la population et à la commission de s'informer sur le dossier afin d'en prendre connaissance et de mettre en lumière ses divers enjeux.Lors de la seconde partie, qui débutera le 2 juin, la commission recueillera l'opinion et les suggestions du public. Elle entendra alors toute personne, tout organisme, tout groupe ou toute municipalité qui désire s'exprimer sur le sujet, que ce soit sous forme de mémoire ou de présentation verbale.Le BAPE doit remettre son rapport au plus tard le 28 novembre au ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs. Ce dernier aura ensuite 60 jours pour rendre public ce rapport.

Si on se fie aux audiences qui se sont déroulées à l'automne 2010, le BAPE ne débarquera pas en terrain conquis à Saint-Hyacinthe.

image