Louise Arpin déterminée à gagner le 7 avril | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Louise Arpin déterminée à gagner le 7 avril
27 mars 2014

Campagne électorale
Louise Arpin déterminée à gagner le 7 avril

Louise Arpin en compagnie du chef libéral Philippe Couillard lors d'un déplacement à Québec.
Les derniers sondages favorables à la formation politique de Philippe Couillard viennent renforcer la détermination de Louise Arpin à devenir la première femme députée au provincial dans la circonscription de Saint-Hyacinthe.

Le dernier coup de soude effectué auprès de presque 3 700 répondants porte au pouvoir Philippe Couillard qui serait à la tête d'un gouvernement libéral majoritaire.

Ce sondage accorde 40 % des suffrages au Parti libéral suivi du Parti québécois (33 %), de la CAQ (15 %) et de Québec solidaire (9%).« Je ne veux pas commenter les sondages, mais les derniers chiffres sont motivants et donnent un petit velours » indique brièvement Mme Arpin.La candidate veut faire de la relance économique dans la région et de la création d'emplois ses priorités en cas de victoire au soir du 7 avril. « Les nombreuses pertes d'emplois à la suite des fermetures de l'Hôtel des Seigneurs, du Club de golf La Providence, du magasin Zellers et du Collège Antoine-Girouard sont intolérables », juge Louise Arpin.Selon elle, le Parti québécois fait fausse route en misant sur le projet de charte québécoise des valeurs et sur la tenue d'un référendum. « Ce sont deux thèmes qui créent le désordre et nuisent à l'économie du Québec », considère celle qui défend les couleurs libérales.

Le tunnel en priorité

Pour Louise Arpin, l'enjeu principal dans la circonscription est la construction d'un tunnel qui permettra le prolongement du boulevard Casavant.

Sans vouloir diminuer l'implication du député péquiste Émilien Pelletier dans le dossier, Mme Arpin estime qu'elle serait davantage efficace dans les discussions avec le palier fédéral. « Le CN attend le feu vert pour débuter les travaux. Le Parti québécois ne veut pas négocier avec Ottawa et cherche plutôt la chicane. Un gouvernement libéral réussira à obtenir rapidement les aides financières nécessaires pour débuter la construction de cette infrastructure. »Louise Arpin et son équipe espèrent que le Chef du parti libéral sera prochainement de passage à Saint-Hyacinthe pour démontrer son soutien à la candidate locale.

image