La région de Saint-Hyacinthe se donne la CAQ | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
La région de Saint-Hyacinthe se donne la CAQ
10 avril 2014

La région de Saint-Hyacinthe se donne la CAQ

Le paysage politique de la région de Saint-Hyacinthe sort passablement bouleversé au lendemain des élections provinciales du 7 avril.

À Saint-Hyaicnthe comme dans les comtés voisins, les candidats du parti de François Legault ont réussi à s'imposer, voire à réussir ce que plusieurs croyaient impossible en début de campagne.

Dans Johnson, les électeurs ont tourné le dos au Parti québécois et au ministre de l'Environnement Yves-François Blanchet. Le candidat de la Coalition Avenir Québec a finalement défait le ministre sortant par plus de 1 850 voix. Un exploit considérable si l'on considère que le nouveau député de Johnson n'avait jamais mis les pieds dans ce comté qui couvre la région d'Acton avant de s'y présenter.La candidate libérale Brigitte Mercier a terminé bonne troisième.L'ex-ministre Blanchet a obtenu l'appui de 11 768 électeurs comparativement à un score de 15 007 voix lors des élections du 4 septembre 2012.L'engouement caquiste a aussi emporté le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie et député sortant de Borduas.La bataille caquiste s'est étirée jusqu'à la toute fin de la soirée. Il aura fallu attendre le dépouillement de la dernière boîte pour départager le candidat du PQ et celui de la CAQ. L'urne a confirmé la courte victoire de Simon Jolin-Barrette par moins de 100 voix.Encore une fois, le candidat libéral de Borduas vient au troisième rang.Une députée caquiste prendra aussi en main le comté d'Iberville où Claire Samson a défait la députée péquiste sortante Marie Bouillé par une majorité de 887 voix.Seule la candidate péquiste de Richelieu a résisté au vent caquiste qui a balayé la région maskoutaine en conservant facilement son siège. La désormais ex-ministre déléguée à la Politique industrielle, Élaine Zakaïb, l'a emporté avec une majorité d'environ 3 600 voix devant le caquiste Martin Baller. L'appui au PQ a cependant dégringolé dans Richelieu depuis la dernière élection puisque Mme Zakaïb a récolté autour de 11 605 voix lundi, comparativement à 14 474, le 4 septembre 2012.Les résultats finaux vérifiés du DGE et les taux de participation n'étaient pas connus dans tous les comtés au moment de mettre sous presse.

image