Remontée spectaculaire de Chantal Soucy | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Remontée spectaculaire de Chantal Soucy
10 avril 2014

Première députée féminine au provincial
Remontée spectaculaire de Chantal Soucy

Chantal Soucy a causé toute une surprise en remportant les suffrages avec 32,7 % des voix et en faisant passer le comté de Saint-Hyacinthe aux mains caquistes pour la toute première fois, si on exclut l'aventure adéquiste.

Le député sortant, Émilien Pelletier, a terminé la course en 2 e place avec 29,7 % des voix, tandis que la libérale Louise Arpin a subi une nouvelle déconfiture en obtenant 28,9 % des suffrages.

La victoire semblait toutefois hors d'atteinte pour la nouvelle députée en début de soirée, alors que plus de 500 voix la séparaient du meneur, le péquiste et la libérale ne cessant de s'échanger la première place. II aura fallu attendre vers 21 h 40 avant que le vent tourne en faveur de Chantal Soucy et la fasse grimper en tête. « Ça nous prouve qu'il ne faut jamais perdre confiance », s'est-elle exclamée, alors que la tendance confirmait sa victoire. La vingtaine d'amis, parents et membres de l'équipe réunis à la Cage aux sports de Saint-Hyacinthe ont entamé les festivités, n'hésitant pas à scander « Chantal! Chantal! » au passage. « Merci, c'est le premier mot le plus important ce soir. Merci aux électeurs d'avoir permis à la CAQ d'emménager à Saint-Hyacinthe. Merci à ma petite équipe de six personnes, dont deux seulement étaient à temps plein. C'était une belle leçon ce soir, comme quoi il ne faut jamais perdre espoir et garder le cap. Je suis vraiment très heureuse d'être la nouvelle députée de Saint-Hyacinthe et je vais tout faire pour bien représenter les Maskoutains », a exprimé Chantal Soucy, en ajoutant qu'elle collaborerait pleinement avec les maires des municipalités du comté. Mme Soucy en a aussi profité pour féliciter ses adversaires, plus particulièrement les candidats d'Option nationale et de Québec solidaire. « Ce fut une belle campagne avec tous les candidats. Il n'y a pas eu d'animosité », a-t-elle souligné en fin de soirée. Même si le moral n'était pas au plus fort tout au long de la soirée de dépouillement, la première députée provinciale féminine du comté soutient que « depuis le 2 e débat, le vent soufflait pour la CAQ. Depuis deux jours, à Saint-Hyacinthe, je sentais à quel point les citoyens étaient réceptifs sur le terrain ». À savoir si elle envisage de quitter Boucherville pour venir résider dans la circonscription qui l'a élue, Chantal Soucy est demeurée plutôt vague, se contentant d'annoncer un « possible déménagement » et « il y a des chances que je le fasse ». Heureuse de sa victoire, la caquiste déplorait toutefois l'issue du vote au niveau national. « Je pensais que le PLQ serait minoritaire, jamais majoritaire. C'est une très grande surprise pour nous. »À l'instar de la candidate locale, l'équipe de François Legault a défié les pronostics dans divers comtés, renversant certains ministres péquistes au terme de la course. Les caquistes ont fait élire 22 députés à travers le Québec.

image