Nouvel accès par Millet | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Nouvel accès par Millet
24 avril 2014

Site de l'Expo
Nouvel accès par Millet

Le corridor vert qui correspond à l'emprise non aménagée de la rue Millet, entre l'avenue Pratte et la rue Pagé, deviendra un nouvel accès routier au site de l'Exposition agricole.
Le prolongement de la rue Millet jusqu'au site de l'Exposition agricole fait partie des projets que la Ville de Saint-Hyacinthe réalisera dans ce secteur au cours des 12 prochaines semaines.

Le conseiller du district Sacré-Coeur, David Bousquet, en avait récemment évoqué la possibilité, et c'est bien ce qui va se produire. La Ville profitera de l'implantation d'une conduite d'aqueduc dans l'emprise de la rue Millet pour en compléter la construction jusqu'à la rue Pagé et le site de l'Expo, ont confirmé en conférence de presse le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil et le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau. Le conseiller Bousquet a été chargé d'aller expliquer le projet aux résidents.

La rue Millet prend fin à l'avenue Pratte, mais son tracé se rend jusqu'à la rue Pagé; ce dernier tronçon est toujours demeuré un corridor vert muni de trottoirs. C'est dans cette emprise que le nouvel accès routier au terrain de l'Expo sera réalisé, après l'enfouissement d'une conduite d'aqueduc de 300 mm qui bouclera le réseau dans le secteur.Cette intervention permettra à la Ville de mieux répondre à la demande en eau sur le site, laquelle ira en augmentant avec, notamment, l'ouverture du complexe des trois glaces d'Isatis Sport, au mois d'août. La Ville construira d'ailleurs, au coût de 950 000 $, un stationnement de 300 cases pour la clientèle du complexe et le grand public. Le nouvel accès par la rue Millet aboutira directement à ce stationnement. Louis Bilodeau a annoncé que la Ville devait abattre huit frênes malades qui sont alignés dans l'emprise de la rue Millet. Ces arbres, a-t-il précisé, n'ont pas été attaqués par l'agrile, mais sont néanmoins atteints d'une maladie forestière. La Ville les remplacera par des feuillus qui seront plantés entre le stationnement et la ligne arrière des lots de la rue Pagé pour y faire office d'écran végétal. Le stationnement possédera aussi des îlots de verdure et des arbres, et sera doté d'un système de rétention des eaux de pluie.Une dernière intervention aura lieu du côté de la rue Blanchet, qui demeurera l'entrée principale du terrain de l'Expo. La courbe qui se trouve entre le boulevard Laframboise et l'avenue Bernier sera adoucie pour faciliter l'accès au site et améliorer la visibilité des conducteurs, ce qui entraînera la disparition de deux cases de stationnement, côté sud.L'ensemble des travaux en lien avec le site de l'Expo représente une dépense estimée de 1,35 million $, le stationnement compris. La Ville ne fera appel à aucun entrepreneur pour ces projets, car tout le travail sera réalisé par ses propres équipes. « En soi, c'est un défi qui démontre que l'organisation a grandement évolué au fil des années. Nous avons acquis de l'expertise », a souligné Louis Bilodeau.

image