Une saison des sucres rapide pour les acériculteurs | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une saison des sucres rapide pour les acériculteurs
24 avril 2014

Une saison des sucres rapide pour les acériculteurs

Les acériculteurs de la Montérégie auront eu le droit à une courte saison cette année, mais celle-ci aura tout de même été profitable pour eux. Cette dernière a débuté plus tard qu'à l'habitude, commençant au début du mois d'avril.

Cette entrée en matière tardive de la récolte n'a toutefois pas trop affecté le résultat final.

« C'est une bonne saison en général. Nous sommes loin de l'année record de l'an dernier, mais c'est tout de même bon », souligne le président du syndicat des producteurs acéricoles de la région, Onil Beaudoin. Il ajoute que les plus petits producteurs ont cependant eu plus de difficultés avec leur récolte, sans toutefois pouvoir fournir une explication.Selon lui, la saison s'est terminée pour la majorité des producteurs lors de la tombée de neige, dans la semaine du 14 avril. « Ça s'est fait très rapidement, nous avons récolté en à peine trois semaines ce que nous pouvions récolter en près de six semaines en temps normal », ajoute-t-il.Les températures froides et difficiles jusqu'au mois d'avril sont une explication du phénomène. Au dire de M. Beaudoin, la récolte a débuté aux alentours du 1 er avril et elle s'est terminée deux semaines plus tard. Il est très rare dit-il de voir une saison commencer aussi tard et se dérouler aussi rapidement. « Le sommeil a été difficile durant les trois dernières semaines, il fallait que nous minimisions les pertes donc nous avions moins de temps pour dormir », conclut le sourire aux lèvres M. Beaudoin.

image