162_4_1101pp4sc-ville-web | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
162_4_1101pp4sc-ville-web
8 mai 2014

Communicationspstyle:TITRE>La Ville s'active sur le Web
162_4_1101pp4sc-ville-web

Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, a dévoilé les nouveautés « Web » à la Ville en compagnie de Joëlle Jetté, chef de la division Relations publiques et de Brigitte Massé, directrice des Communications (au centre).
Diffusion des séances du conseil sur le Web, présence soutenue sur Facebook et Twitter : la Ville de Saint-Hyacinthe a amorcé un « virage 2.0 » pour se rendre plus visible et plus transparente auprès du grand public.

« Nous voulons dynamiser nos liens de communication pour joindre plus facilement nos citoyens branchés et faire connaître nos initiatives aux personnes que l'on souhaite attirer à Saint-Hyacinthe. Avec ces nouveaux outils, nous pourrons diffuser rapidement de l'information à propos des activités de la Ville, par exemple sur l'état des routes, sur les travaux publics, sur les changements réglementaires, sur les périodes d'inscription aux activités de loisir », a indiqué en conférence de presse le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

Il a souligné que les nouveaux moyens de communication mis en place allaient améliorer le positionnement stratégique de Saint-Hyacinthe, le premier axe d'intervention des « Orientations et priorités 2020 » qu'il a récemment dévoilées.Maintenant diffusées en haute définition par TVCOGECO, et toujours en direct sauf exception, les séances ordinaires du conseil municipal peuvent désormais être visionnées sur Internet 48 heures plus tard, à partir du site de la Ville [http://www.ville.st-hyacinthe.qc.ca">www.ville.st-hyacinthe.qc.ca). Les débats du conseil municipal de Saint-Hyacinthe deviennent ainsi accessibles à un très vaste auditoire, et cela bien au-delà de la région maskoutaine.Il en va de même de toutes les informations que la Ville diffuse déjà à partir des plateformes Facebook et Twitter et qui seront actualisées quotidiennement. Les organismes partenaires de la Ville contribueront également à nourrir ces pages, déjà très populaires, semble-t-il. Certains statuts publiés récemment ont déjà été vus par plus de 3000 personnes, a indiqué la nouvelle directrice des communications à la Ville, Brigitte Massé.« C'est un très bon départ. L'idée, c'est de mieux atteindre les gens, mais sans devenir hyperactifs sur les médias sociaux », a-t-elle expliqué.Toujours en matière de communication, la Ville entend franchir d'autres étapes à moyen et long termes. Une refonte du site Internet lui-même, une révision de la version Web du bulletin municipal Au coeur du Maskoutain et l'implantation de panneaux d'affichage électroniques sont notamment au programme.

image