Les citoyens invités à s'approprier les loisirs | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Les citoyens invités à s'approprier les loisirs
22 mai 2014

Inauguration du centre communautaire Douville
Les citoyens invités à s'approprier les loisirs

Le centre communautaire Douville a été inauguré par les autorités municipales la semaine dernière.
Le nouveau centre communautaire Douville a officiellement ouvert ses portes la semaine dernière.

Claude Corbeil, le maire de Saint-Hyacinthe, a profité de la tribune offerte par la cinquantaine de personnes présentes pour « inviter les habitants du secteur à se l'approprier [le centre] ».

Parmi les invités, l'ancien maire Claude Bernier et l'ex-député péquiste Émilien Pelletier ont gratifié la foule de leur présence. Le nouveau centre communautaire de la rue Gouin se démarque de l'ancien grâce à sa salle de conférence équipée de matériel audiovisuel, ses nombreux locaux et sa conception au goût du jour. « Les anciens locaux désuets étaient utilisés au maximum par les citoyens. Désormais, nous nous sentons au même niveau que les autres centres communautaires de la ville », résume la présidente de la corporation des loisirs Douville, Linda Cianci. La perspective de pouvoir offrir davantage de cours, tels que de la danse zumba à l'automne, réjouit la présidente. Situé en plein coeur du parc des loisirs, le bâtiment a été conçu en forme d'équerre et chacune de ses ailes possède une vocation spécifique en lien avec les activités extérieures. Les usages techniques liés à la piscine sont situés dans la partie gauche de l'édifice, tandis que les grandes salles multifonctionnelles, à droite, offrent un accès et la vue sur le terrain de jeux. À l'arrière se trouvent la salle de patin, le bar et la terrasse, qui donnent sur les terrains de baseball. D'après Mme Cianci, d'autres travaux sont prévus au parc des Loisirs. À l'automne, le chalet de la rue Chapleau sera démoli et remplacé par un stationnement et une section boisée. Des jeux d'eau remplaceront la barboteuse, une solution appréciée davantage par les enfants lors des chaudes journées estivales.

Chantier difficile

Débutée au printemps 2013, la construction du centre communautaire Douville a connu quelques difficultés après que la Ville ait été obligée de résilier le contrat avec l'entrepreneur général Cordev.

Plusieurs sous-traitants se plaignaient de ne pas avoir été payés par l'entrepreneur de Saint-Jérôme. Les autorités municipales ont dû reprendre la direction du chantier et en dédommageant à 85 % les sous-traitants lésés, l'enveloppe budgétaire de 2,4 M$ attribuée au projet a été respectée.La Ville, qui soupçonne Cordev d'avoir commis des actes répréhensibles, a transmis le dossier à la Sûreté du Québec. Le directeur général de Saint-Hyacinthe souligne toutefois qu'il peut s'écouler plusieurs mois avant que la demande soit traitée.

image