Objectif plus élevé pour le Défi têtes rasées de Leucan | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Objectif plus élevé pour le Défi têtes rasées de Leucan
22 mai 2014

Objectif plus élevé pour le Défi têtes rasées de Leucan

Le président et directeur du service de Sécurité incendie de la Ville de Saint-Hyacinthe, Daniel Dubois, s'est déjà trouvé une nouvelle recrue en Samuel Leblanc.
Sous la présidence d'honneur du directeur du service de Sécurité incendie à la ville de Saint-Hyacinthe, Daniel Dubois, Leucan Montégérie compte augmenter son nombre de participants au Défi têtes rasées 2014.

Après 44 participants et 22 000 $ en dons l’an dernier, l'organisme souhaite porter ces chiffres à 50 personnes et 25 000 $ à amasser.

À travers ces données, l'histoire du porte-parole Samuel Leblanc, 8 ans, atteint d'une tumeur au cerveau inopérable, a touché les gens réunis aux Galeries St-Hyacinthe pour le lancement de l'activité, le 14 avril.« Nous avons une carapace pour pouvoir venir en aide aux gens dans des périodes éprouvantes. Cette carapace n'a cependant aucune efficacité lorsque des enfants font partie des victimes. Pourquoi eux? », se questionne le président d'honneur du Défi têtes rasées.En Montérégie seulement, une nouvelle famille par semaine est prise en charge par Leucan.La cause touche également le nouveau porte-parole régional, le joueur des Alouettes de Montréal, Luc Brodeur-Jourdain.« C'est un honneur pour nous d'aller visiter l'hôpital Sainte-Justine à Montréal trois ou quatre fois par saison. Depuis que j'ai été en contact et que j'ai vu l'intervention de Leucan au sein des familles, j’ai senti le devoir de m'impliquer », souligne l'ancien de l'Université Laval. Il encourage au passage les gens à se dévouer pour la cause et à participer.

Le combat de Samuel

Depuis mai 2011, moment où le diagnostic de la tumeur a été posé, la vie de la famille de Samuel a été bouleversée.

Après de multiples traitements visant à arrêter la croissance de la tumeur, Samuel reçoit présentement une chimiothérapie expérimentale qui pourrait, si tout se passe bien, se terminer en février 2015. Depuis le début de la bataille, le porte-parole du Défi est cependant devenu aveugle de l'oeil droit.« L'implication permet d'agir pour le mieux-être des enfants aux prises avec la maladie. Dans le dernier mois, j'ai rencontré plein de personnes dévouées à la cause. Mon coup de coeur depuis le début de cette aventure, c'est définitivement ma rencontre avec mon partenaire, Samuel. Il est d'ailleurs une nouvelle recrue de notre service! », a confié M. Dubois.Samuel est justement arrivé au point de presse à l'intérieur d'un camion de pompiers, vêtu de l'uniforme et il a pu visiter les installations d'une caserne.« Je veux demander aux gens de participer et d'aider. Pour la recherche et ma famille, Leucan est important. Avoir le cancer est bien pire que de perdre ses cheveux », témoigne Samuel.Le Défi têtes rasées aura lieu le 1 er juin, à l'entrée numéro 2 des Galeries St-Hyacinthe.

image