« Une semaine à oublier » pour les commerçants | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
« Une semaine à oublier » pour les commerçants
22 mai 2014

Rue Picard fermée dans un sens
« Une semaine à oublier » pour les commerçants

Une douzaine de commerçants ont été pris au dépourvu par la mise en place d'un détour sur la rue Picard visant à améliorer la circulation sur le boulevard Laframboise.
La fermeture dans une direction d'une portion de la rue Picard a fait vivre une semaine pénible aux commerçants du secteur qui ont dû encaisser une baisse de la clientèle ou encore les insatisfactions de cette dernière.

Dans le but de diminuer la congestion provoquée par les travaux sur le viaduc à l'intersection du boulevard Laframboise et de la rue Picard, cette dernière est accessible à sens unique vers l'ouest depuis le 9 mai. Les automobilistes circulant en direction est sur la rue Picard devaient emprunter un détour vers le boulevard Choquette via l'avenue Trudeau.

« Je trouve que cette opération a été improvisée. Les employés de la Ville sont débarqués avec des blocs de ciment sans avertir, pour ensuite les enlever. Je m'interroge sur la justesse de fermer la rue, car à l'exception de l'heure de pointe, on bloque la circulation sans raison », dénonce le Dr Serge Roux, dont la clinique chiropratique est située dans la section entravée. Si la nouvelle signalisation n'a pas eu trop d'impacts sur sa clientèle puisqu'elle le visite sur rendez-vous, M. Roux s'inquiète du sort subi par les restaurateurs du coin. David Rhéaume, franchisé du Steak Frites St-Paul, avoue que « c'était une semaine à oublier ». Il dit ne pas avoir été avisé que cette fermeture aurait lieu, et ce, même s'il consulte régulièrement les communiqués émis au sujet des travaux entourant le viaduc Laframboise. « Ce serait bien qu'une affiche soit apposée aux extrémités du détour pour indiquer que les commerçants demeurent ouverts et accessibles malgré les travaux », propose le franchisé. MM. Roux et Rhéaume ont tous deux contacté la Ville de Saint-Hyacinthe afin de lui demander de revoir la disposition du détour les affectant. Leurs doléances semblent avoir porté leurs fruits puisqu'une semaine après sa mise en place, la configuration des entraves a été revue par les autorités municipales. Jeudi dernier, la portion à sens unique de la rue Picard a été raccourcie entre la rue Bois et le boulevard Laframboise et la disposition des blocs de béton a été revue afin d'inciter les conducteurs à emprunter le secteur malgré les travaux. « Il s'agissait d'une mesure d'atténuation mise en place au terme de discussions entre la Ville et le ministère des Transports. Ce scénario avait été apporté le 8 mai et mis en place dès le lendemain. Plusieurs chantiers étaient encore en cours et il fallait absolument diminuer la pression sur la circulation », explique Joëlle Jetté, chef de la division des relations publiques à la Ville de Saint-Hyacinthe. Elle reconnait qu'il n'y a pas eu de communication directe avec les commerçants pour les informer de la situation, mais qu'un communiqué de presse a été diffusé. Le directeur général de Subaru Saint-Hyacinthe, Luc Lacasse, est satisfait des changements apportés par la Ville, « même si ce n'est pas parfait ». « Nous avons dû gérer les plaintes des clients mécontents qui n'arrivaient pas à se rendre chez nous. Au moins, la satisfaction de la clientèle est maintenant rétablie », exprime-t-il. Le détour sera mis en place jusqu'en décembre 2014 afin d'améliorer la fluidité de la circulation du secteur.

image