L'Orchestre symphonique de Montréalinaugure son Grand Orgue Pierre-Béique | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
L'Orchestre symphonique de Montréalinaugure son Grand Orgue Pierre-Béique
5 juin 2014

L'Orchestre symphonique de Montréalinaugure son Grand Orgue Pierre-Béique

C'est avec tambour, trompette et faste que l'Orchestre symphonique de Montréal a inauguré le Grand Orgue Pierre-Béique à l’occasion d’un grand concert inaugural donné le 28 mai, sous la direction de Kent Nagano avec la participation d’Olivier Latry, organiste émérite, à la Maison symphonique de Montréal.

Le public découvrait alors pour la toute première fois ce grand orgue d’orchestre comportant 6 489 tuyaux, 109 registres, 83 jeux et 116 rangs. Cet instrument monumental est inscrit dans les registres du facteur Casavant Frères de Saint-Hyacinthe comme opus 3900.

L’événement s'est déroulé en présence d'une brochette impressionnante de personnalités du monde politique et du monde des affaires, dont les coprésidents de la soirée, Louis Vachon, président et directeur général, Banque Nationale, et Tom Little, président, Bell Marché Affaires. Étaient aussi présents le président du Conseil d’administration de l’OSM, Lucien Bouchard, la chef de la direction de l’Orchestre, Madeleine Careau et la nièce de Pierre Béique, Lise Powell.« Au terme de la 80 e saison de notre Orchestre, c’est avec une émotion particulière que l’OSM tout entier accueille ce soir le Grand Orgue Pierre-Béique. Trois ans après l’inauguration de la Maison symphonique de Montréal, on ne pouvait espérer une plus belle addition. En notre nom à tous, je tiens à transmettre nos plus sincères remerciements à madame Jacqueline Desmarais dont la générosité et l’engagement envers la musique permettent à l’OSM de se doter du plus important orgue à traction mécanique au monde. Cet instrument unique, conçu au Québec par la firme Casavant Frères en collaboration avec notre organiste émérite, Olivier Latry, perpétuera la mémoire de Pierre Béique, fondateur et premier directeur général de l’OSM (1939 à 1970). Ce majestueux instrument est le symbole d’une expertise et d’une riche tradition québécoises. Il témoigne à la fois de notre histoire et de notre place dans l’avenir de la musique. Ce sera un catalyseur de créations, en plus de rassembler la communauté musicale montréalaise et québécoise », a déclaré Lucien Bouchard, président du conseil d’administration de l’OSM.« C’est avec une grande émotion, en cette soirée d’inauguration du Grand Orgue Pierre-Béique, que j’admire avec vous le résultat de tant d’années d’effort pour doter l’Orchestre d’un tel instrument. Il me tenait à coeur, en participant à ce projet, d’assurer la pérennité du nom et de l’héritage de Pierre Béique, fondateur et directeur général de l’Orchestre, mentor et surtout ami. Jeunes et moins jeunes pourront ainsi garder en mémoire, concert après concert, la contribution irremplaçable de ce visionnaire qui a joué un rôle essentiel dans le développement de notre orchestre et dans son épanouissement sur les scènes nationale et internationale, le transformant en véritable ambassadeur de notre culture. Depuis 80 saisons, l’OSM a toujours su placer l’excellence au premier plan de sa mission, sans jamais s’éloigner de la communauté qui l’abrite. Avec le Grand Orgue Pierre-Béique, cette promesse est renouvelée pour des générations à venir », a fait savoir madame Jacqueline Desmarais.« Depuis les trois dernières années, les Montréalais ont pu découvrir et apprécier les propriétés acoustiques exceptionnellement riches et nuancées de la Maison symphonique. Aujourd’hui, nous sommes très heureux de célébrer avec vous l’aboutissement de ce projet remarquable, soit l’inauguration du Grand Orgue Pierre-Béique, spécialement conçu par Casavant Frères en collaboration avec Olivier Latry, organiste émérite de l’OSM, pour le son unique de l’OSM. Fruit de nombreuses années de recherche, de développement et de travail artisanal méticuleux, cet instrument est sans conteste l’un des plus beaux modèles du genre au monde. Partie intégrante de l’orchestre, l’orgue offre d’innombrables possibilités de création sonore originale, invitant les compositeurs, les interprètes et les auditoires à explorer une nouvelle palette musicale riche en couleurs et en textures. Cet instrument empreint de traditions que l’on retrouve dans bon nombre de salles historiques tant sacrées que laïques nous rappelle également le pouvoir et l’effet bénéfique de l’expérience musicale collective. L’orgue, dont la résonance est universelle, transcendante et profondément ancrée dans notre mémoire culturelle collective, a le potentiel de devenir à la fois le symbole et la voix de la communauté », a déclaré maestro Kent Nagano, directeur musical de l’OSM.

image