Solidaires autour du message | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Solidaires autour du message
5 juin 2014

Campagne d'image
Solidaires autour du message

Louis Gendron, président de la Chambre de commerce et de l'industrie les Maskoutains, Steve Deslauriers, président du Bureau de tourisme et des congrès, Jonathan Robin, vice-président du Groupe Robin et Robert Robert Jr, président de la Société d'agriculture de Saint-Hyacinthe, ont uni leurs voix pour lancer un appel à la mobilisation derrière le concept « La grande région de Saint-Hyacinthe - Terre d'innovation », destiné à frapper l'imagination et à attirer l'attention avec ses étonnants adjectifs sur panneaux géants qui ne laissent personne indifférent.« Parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en! », tel est le bon vieux principe publicitaire autour duquel toute l'opération s'articule, a expliqué Louis Gendron. « Et ça marche. Les gens en parlent, en discutent. Ces mots-là, c'est un véhicule. (...) On sent une mobilisation, la région parle d'une seule voix » a-t-il lancé.Steve Deslauriers et Robert Robert Jr ont dit croire eux aussi à la réussite que cette campagne d'image, tandis que Jonathan Robin a adressé toutes ses félicitations aux instigateurs de la démarche, ce à quoi le maire Claude Corbeil a répondu par des remerciements.La campagne promotionnelle en cours - elle se poursuivra en 2015 et 2016 - est une initiative de la Ville de Saint-Hyacinthe, de la MRC les Maskoutains et de la Chambre de commerce à laquelle les entreprises et les individus sont aussi appelés à contribuer. La part de la Ville sera de 327 978 $ - 2 $ par année par habitant durant trois ans - celle des 16 autres municipalités de la MRC, de 95 685 $ - 1 $ par habitant durant trois ans -, ce qui laissait, au d��part, un vide de 776 000 $ à combler au moyen d'une campagne de financement. Mais grâce à la participation des Caisses Desjardins (100 000 $), et celle de la Société d'agriculture, du Salon de l'agriculture, du Groupe Robin, du Cégep, de Nutri-Oeuf et de la Faculté de médecine vétérinaire (220 000 $ au total), le manque à gagner a été réduit à environ 456 000 $.

image