Une arrestation en lien avec l'incendie chez Laroche Service | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une arrestation en lien avec l'incendie chez Laroche Service
12 juin 2014

Une arrestation en lien avec l'incendie chez Laroche Service

Un violent incendie a complètement ravagé l'immeuble qui abritait l'entreprise Laroche Service le 16 mai.
Un homme dans la quarantaine a été arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec le mercredi 4 juin en soirée, à son domicile du centre-ville de Saint-Hyacinthe, en lien avec l'incendie criminel qui a complètement rasé le bâtiment abritant l'entreprise Laroche Service sur l'avenue de la Concorde le 16 mai.

Sylvain Jean, 44 ans, a comparu au Palais de Justice de Saint-Hyacinthe au lendemain de son arrestation. Il a été accusé d'incendie criminel et de possession de matières incendiaires. Il devait être détenu jusqu'à son retour en cour, prévu hier.

Plus de 76 pompiers avaient combattu le violent incendie qui a complètement détruit un bâtiment commercial situé au coin de l'avenue de la Concorde Nord et de la rue Saint-Antoine, qui abritait l'entreprise Laroche Service. L'intervention avait duré plus de quatre heures et privé d'électricité une cinquantaine de résidents du secteur.La Sûreté du Québec a précisé, au lendemain de l'arrestation d'un premier suspect, que l'homme aurait agi seul, contrairement à la recherche de deux suspects lancée après le sinistre. L'enquête aurait démontré que le second individu qui aurait été aperçu à proximité des lieux ne serait finalement qu'un témoin de la scène. Des informations du public ont permis de faire avancer l'enquête.

Soulagement chez Laroche Service

« Yes, enfin! », s'est exclamée Nathalie Gonneville, copropriétaire de Laroche Service lorsque LE COURRIER lui a annoncé l'arrestation d'un suspect jeudi dernier en après-midi. « Je n'étais pas au courant, les enquêteurs ne m'en ont pas avisé encore », a-t-elle confié.

Malgré le fait que l'incendie n'ait rien laissé à l'entreprise, les propriétaires n'ont jamais baissé les bras et se sont relevés rapidement. Déjà, ils se sont installés au 600-1, avenue de la Concorde Nord au centre-ville, à proximité des anciens locaux.Difficile de chiffrer avec exactitude la perte engendrée par l'incendie, mais il a été possible d'apprendre que les pertes excéderaient les 500 000 $. « On avait deux choix : soit on se roule en boule en pleurant ou on se retrousse les manches et on repart. On en reparlait justement cette semaine et pour moi et mon conjoint, il n'était pas question d'arrêter. Mais c'est épuisant », avoue-t-elle.Laroche Service existe depuis 1960. L'entreprise en est à sa troisième génération de propriétaires.

image