Touchants hommages à la Chambre haute | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Touchants hommages à la Chambre haute
19 juin 2014

Départ à la retraite de la sénatrice Andrée Champagne
Touchants hommages à la Chambre haute

Le président du Sénat, Noël A. Kinsella, a souligné le travail exceptionnel accompli par la sénatrice Andrée Champagne avant de lui remettre un dernier présent.
L’émotion était vive au Sénat, mardi après-midi, alors que la sénatrice maskoutaine Andrée Champagne, à un mois de sa retraite obligatoire, a été honorée par ses collègues en début de séance parlementaire.

Les bons mots ont fusé de toutes parts, a pu constater LE COURRIER, les sénateurs reconnaissant l’apport de Mme Champagne à la culture québécoise et au rayonnement de la langue française à travers le monde.

Celle qui a marqué la télévision québécoise avec son rôle de Donalda dans Les Belles Histoires des pays d’en haut a été élue présidente de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF) l’an dernier. « Andrée, tu quittes la scène publique de la même façon que tu l’as jointe; avec grâce et dignité. L’univers canadien des arts et de la culture a joui de ta dévotion […] Ce fut un plaisir de travailler avec toi au comité des langues officielles. J'ai pu y constater ton amour pour la langue française. C’est maintenant au tour de tes proches de profiter de ta présence », a déclaré la sénatrice québécoise Suzanne Fortin-Duplessis. Juste avant, l’ancien commentateur et analyste sportif, Jacques Demers, a délaissé ses feuilles pour « parler avec son coeur » à la sénatrice Champagne, en poste depuis 2005.Il n’a pas manqué de rappeler à l’assemblée qu’elle a été mariée au joueur de hockey Walter Clune, le père de ses deux enfants.« Lorsque je croisais Mme Champagne, nous aimions bien discuter hockey ensemble », a raconté Jacques Demers, mentionnant que Walter Clune a autrefois revêtu le chandail du Tricolore.  Le sénateur Demers a ensuite souligné la belle carrière artistique d’Andrée Champagne, en terminant avec un clin d’oeil pour son passage remarqué au petit écran. « Vous serez toujours reconnue comme la grande Donalda! », lui a-t-il lancé en riant. D’autres parlementaires ont profité de cette journée honorifique pour féliciter Mme Champagne d’avoir su relever deux grandes épreuves au cours de la dernière décennie, à savoir la maladie qui l’a fait sombrer dans le coma durant plus de quarante jours et le cancer de son conjoint. Le sénateur du Nouveau-Brunswick, Percy Mockler, a conclu cette pléiade d’éloges. « C’est avec une grande émotion et un grand chagrin que nous lui disons au revoir. Nous perdons une sénatrice des plus talentueuses. »Visiblement émue par les hommages de ses pairs, Mme Champagne a remercié ses collègues et les a rassurés quant à son départ à la retraite. « C’est main dans la main que nous aborderons [avec son conjoint André Sébastien Savoie] la nouvelle vie qui nous attend le 18 juillet au matin. » La sénatrice fêtera son 75 e anniversaire le 17 juillet, âge auquel les membres de la Chambre haute sont tenus de prendre leur retraite.  En soirée, les sénateurs, parents et amis d’Andrée Champagne se sont réunis dans le salon du président du Sénat pour une réception d’adieu.

image