Un succès qui fait « jazzer » pour le Trait d’Union Montérégien | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Un succès qui fait « jazzer » pour le Trait d’Union Montérégien
26 juin 2014

Un succès qui fait « jazzer » pour le Trait d’Union Montérégien

Sur la photo, la chanteuse du groupe VINTAGE, Jocelyne Beaudoin.
C’est le 23 mai au Zaricot qu’a eu lieu « Jazz ta vie pour un ami », un spectacle jazz au profit du Trait d’Union Montérégien (TUM). Le spectacle mettait en vedette les groupes Vintage et Alley Jazz Band, deux groupes de musique maskoutains qui ont accepté de se produire bénévolement pour la cause du TUM : briser l’isolement de personnes aux prises avec des difficultés émotionnelles.

Quelque 100 personnes ont participé à la soirée dont Marie-Claude Morin, députée au fédéral de la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot, était la porte-parole. Ayant elle-même reçu un diagnostic en santé mentale, Mme Morin a accepté de prêter sa voix à la cause du TUM. « J’ai eu la chance d’avoir du soutien de ma famille et de mes amis pour traverser cette épreuve », a confié la députée. « Malheureusement, certaines personnes n’ont pas cette chance », a-t-elle ajouté. « Jazz ta vie pour un ami » a donc été l’occasion, tant pour les musiciens bénévoles que pour les spectateurs, de manifester leur sympathie à la cause.

Les deux groupes ont livré des performances mémorables. Composé de Jocelyne Beaudoin, Bernard Cloutier et Sylvain Beauregard, le groupe VINTAGE a plongé les spectateurs dans une ambiance feutrée, faisant dans le style crooner et cool jazz avec la reprise de succès tels que My Way et Over the Rainbow. Le second groupe, le ALLEY JAZZ BAND, composé de Marianne Ruel, Philippe Larocque, Gabriel Ashkinadze, Damien-Jade Cyr et Léandre De Lafontaine-Desrosiers, a quant à lui enflammé la place avec son interprétation des classiques du répertoire jazz et ses quelques emprunts au soul, au funk et au blues tels que Fever et Superstition. L’activité a rapporté 1 665 $ à l’organisme, une somme intéressante quoique bien modeste si on prend en compte les besoins réels de l’organisme chiffrés à 250 000 $, alors que son budget annuel n’est que de 104 000 $. Une situation qui n’est pas près de s’améliorer alors que le gouvernement en place n’a pas réitéré la promesse du précédent gouvernement de rehausser le financement des organismes communautaires. L’organisme de parrainage dédié à la santé mentale et aux personnes âgées vivant de l’isolement dans les régions de Saint-Hyacinthe et d’Acton Vale compte présentement près d’une quarantaine de membres en attente pour 27 jumelages actifs. C’est dire à quel point les besoins sont importants. Vous voulez appuyer la cause du TUM et n’avez pu assister au spectacle? Vous pouvez faire un don à l’organisme ou devenir parrain ou marraine bénévole. En seulement une heure par semaine, vous pouvez faire la différence dans la vie d’une personne par votre simple présence, votre écoute et votre respect. Contactez le Trait d’Union Montérégien au 450 223-1252.

image