Une famille sauvée par le détecteur de fumée | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une famille sauvée par le détecteur de fumée
3 juillet 2014

Une famille sauvée par le détecteur de fumée

Les pompiers ne le diront jamais assez. Un détecteur de fumée fonctionnel peut sauver des vies en cas d'incendie. À Saint-Valérien, le directeur du Service de sécurité incendie, Sylvain Laplante, en a une fois de plus été témoin, alors qu'une jeune famille « l'a échappé belle » lorsqu'un incendie s'est déclaré en pleine nuit dans leur résidence du Petit 10 e rang le 26 juin.

Les flammes ont pris naissance dans le sous-sol de la demeure, dû à un problème électrique. Deux détecteurs, un au rez-de-chaussée et l'autre à l'étage, étaient installés dans la maison. Sauf que les piles de l'appareil situé au rez-de-chaussée n'étaient plus fonctionnelles.

La fumée a donc commencé à s'étendre dans l'air et à monter tranquillement jusqu'à l'étage où, enfin, le second détecteur de fumée a averti la petite famille du danger qui les guettait.« Le feu s'est répandu dans les murs jusqu'à l'étage, dans la chambre des deux jeunes enfants, raconte le chef des pompiers de Saint-Valérien. Les feux de sous-sol sont les plus durs à contrôler. »Le couple dans la vingtaine et leurs deux jeunes enfants ont réussi à sortir à temps avant que les flammes ne les gardent prisonniers. Mais c'était moins une, croit M. Laplante. « Il commençait à y avoir beaucoup de fumée dans la maison. Cette famille l'a échappé belle. »

Un message dur à passer

Malgré les tournées de prévention des pompiers et les différentes campagnes, le message reste toujours difficile à passer, estime le chef des pompiers de Saint-Valérien.

« On a encore de la misère à faire passer le message. À Saint-Valérien, 70 % des résidences sont munies d'un détecteur de fumée fonctionnel », indique M. Laplante. C'est donc dire que le 30 % restant n'a aucun détecteur de fumée ou encore a un détecteur dont les piles ne fonctionnent pas.« Souvent, les gens retirent eux-mêmes les piles parce que le détecteur se met à crier pour des toasts brûlées. Parfois, c'est seulement que le détecteur est installé au mauvais endroit. »Les pompiers rappellent que l'on doit changer les piles à chaque changement d'heure (au printemps et à l'automne). Les détecteurs de fumée ont quant à eux une durée de vie de 10 ans.

image