Marie-Claude Morin ne se représentera pas | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Marie-Claude Morin ne se représentera pas
3 juillet 2014

Élections fédérales de 2015
Marie-Claude Morin ne se représentera pas

La députée néo-démocrate, Marie-Claude Morin, se retirera de la scène politique au terme de son mandat actuel.
Le nom de Marie-Claude Morin n'apparaîtra pas sur le bulletin de vote de la prochaine élection fédérale. La députée néo-démocrate de Saint-Hyacinthe-Bagot a annoncé qu'elle ne briguerait pas les suffrages à l’automne 2015.

« Je suis en pleine forme et j’aurais pu solliciter un second mandat, mais j'ai envie d'avoir plus de temps pour moi, pour mon conjoint et pour mes amis. Je suis encore jeune et j’ai d'autres projets personnels que je ne voulais pas mettre en veilleuse pour quatre autres années », a-t-elle exprimé par voie de communiqué.

Rejointe au téléphone, Mme Morin a indiqué que « ça n'avait pas été une décision facile à prendre » et que son choix était arrêté depuis peu. C'est d'ailleurs ce qui a motivé une sortie publique aussi rapide, sachant que son mandat ne sera terminé que dans un an et demi environ. « Je voulais le dire à l'avance, pour donner une chance au parti de trouver quelqu'un d'autre. Une fois que ma décision était prise, je ne voulais pas faire semblant, à savoir si je me représentais ou non. » Élue en mai 2011, alors que la vague orange avait submergé la province, Marie-Claude Morin a souligné, avec le recul, qu'être députée n'est pas « nécessairement ce que je veux faire dans la vie. Je n'ai pas envie d'en faire une carrière, même si je ne regrette rien ». Elle continuera de siéger à la Chambre des communes, à Ottawa, et de représenter les citoyens de la circonscription Saint-Hyacinthe-Bagot jusqu'aux prochaines élections. La députée a affirmé être en train de compléter une tournée de la MRC des Maskoutains afin de discuter avec les différents maires des besoins en infrastructures, un sujet « très important ces temps-ci ». Quant à son successeur, Marie-Claude Morin est certaine qu'un candidat endossera les couleurs du Nouveau Parti démocratique en 2015. « Je veux que le comté demeure NPD. Je vais être présente pour la prochaine personne », a-t-elle déclaré au COURRIER.

Retour aux sources

Bien qu'elle n'ait pas souhaité discuter de ses projets personnels, la députée a évoqué qu'un retour dans le domaine communautaire pourrait suivre son passage en politique.

« J'ai beaucoup d'expérience dans le communautaire, a rappelé celle qui était coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire avant son élection en 2011. J'ai aussi acquis beaucoup d'expérience en tant que députée, en agriculture par exemple. »Marie-Claude Morin a ajouté qu'elle continuera d'oeuvrer à la défense de l'itinérance et de la santé mentale. « Si je peux utiliser mon nom pour aider », a-t-elle lâché, en référence à sa bipolarité, qu'elle avait publiquement dévoilée à l'automne 2013.

image