Le souper-bénéfice du Club Optimiste Douville : un succès! | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Le souper-bénéfice du Club Optimiste Douville : un succès!
3 juillet 2014

Le souper-bénéfice du Club Optimiste Douville : un succès!

Jean Bédard, président d'honneur du 20 e souper-bénéfice Homard à volonté du Club Optimiste Douville, est entouré de Diane Lebel, à gauche, organisatrice du souper; et de Micheline Bienvenue, présidente du Club Optimiste Douville.

Après sept mois de préparatifs, le comité organisateur du souper Homard à volonté est fier du résultat de la 20 e édition, avec aux commandes, Jean Bédard, président d’honneur; Micheline Bienvenue, présidente du Club Optimiste Douville et Diane Lebel, grande organisatrice depuis les tout débuts. C’était d’ailleurs la dernière année de cette grande dame à la barre de l’événement, tout un exploit!

Au-delà de 1 200 billets ont trouvé preneurs et les invités se sont grandement régalés du homard provenant des Ïles-de-la-Madeleine. Le dynamisme des bénévoles, la rapidité du service, le soutien de nombreux étudiants et l’esprit d’équipe en font un événement de grande qualité. De plus, la préoccupation du comité organisateur à protéger l’environnement fait que les déchets sont recyclés ou compostés à 99 %; ceci grâce au soutien du Comité des citoyens et citoyennes pour la protection de l’environnement maskoutain. Cette année, le comité a pu profiter de la grande expertise de Jean Bédard et de Benoit Gaulin, passés maîtres dans l’organisation d’événements; on a même pu offrir aux invités l’excellent groupe KARMA à la portion musicale de la soirée. Les danseurs et danseuses ont d’ailleurs été nombreux à encourager la performance du groupe. Quant aux commanditaires, ils sont partie prenante de ce succès; c’est grâce à leurs dons que le Club Optimiste Douville pourra continuer de servir des déjeuners dans les écoles défavorisées, d’appuyer des projets scolaires, de soutenir des organismes locaux, d’investir dans le Fonds d’aide Optimiste afin que des enfants moins nantis puissent pratiquer un loisir.

image