Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Brigitte Sansoucy amorce sa réflexion
10 juillet 2014

Le NPD dans Saint-Hyacinthe - Bagot
Brigitte Sansoucy amorce sa réflexion

Brigitte Sansoucy prendra l'été pour réfléchir à l'idée de succéder à Marie-Claude Morin comme candidate du NPD aux prochaines élections.
En annonçant, il y a quelques jours, qu'elle ne tentera pas de conserver son siège aux élections fédérales de l'automne 2015, la députée néo-démocrate de Saint-Hyacinthe - Bagot, Marie-Claude Morin, a peut-être changé les plans de Brigitte Sansoucy, conseillère municipale à la ville de Saint-Hyacinthe.

Candidate de cette même circonscription à l'élection partielle de 2007, puis aux élections générales de 2008, Mme Sansoucy n'écarte pas, à ce moment-ci, la possibilité d'un retour pour prendre la relève de Marie-Claude Morin, de qui elle a été l'adjointe de septembre à décembre 2011.

« Vous n'êtes pas la première personne à me poser la question. Je vous dirai d'abord que j'ai été très surprise de l'annonce de Marie-Claude Morin, avec qui je n'ai plus de lien direct depuis décembre 2011. C'est clair que je suis dans une période de ma vie très intense : je suis directrice régionale adjointe au ministère de l'Agriculture pour la Montérégie Est et je termine une maîtrise en administration publique à l'ÉNAP. Sans l'annonce de Mme Morin, je vous aurais dit non, je ne suis pas là du tout. Mais il y aura des élections le 19 octobre 2015 et je suis aussi vice-présidente nationale du NPD », a-t-elle commenté d'entrée de jeu.Mme Sansoucy a rappelé qu'elle est devenue vice-présidente de son parti en 2008 au congrès d'Halifax, qu'elle a été réélue en 2011 au congrès de Vancouver, puis en 2013 à celui de Montréal. Elle suit donc de très près la politique canadienne et les affaires de son parti, de sorte que le vide que créera le départ de la députée Morin à la veille des élections ne la laisse pas indifférente. Au NPD, elle n'est pas la seule.« Comme je suis vice-présidente du NPD, c'est clair que je suis la première personne à qui la responsable des candidatures a téléphoné. Mais je ne vous ferai pas d'annonce aujourd'hui. L'été n'est pas une bonne période pour faire des annonces. Je vous en reparlerai au mois de septembre, quand ma réflexion sera plus avancée », a-t-elle poursuivi.Au cours de la dernière semaine, dit-elle, énormément de gens l'ont questionnée sur ses intentions, dans le contexte du départ de Mme Morin. « Je peux vous dire que mon nom est associé au NPD. Si ça n'avait pas été le cas, c'est que je n'aurais pas bien fait mon travail depuis 2007 », estime-t-elle. Mais qu'elle soit ou non la prochaine candidate du NPD dans Saint-Hyacinthe - Bagot, Mme Sansoucy est persuadée que tout ira bien pour sa formation au prochain rendez-vous électoral fédéral. « Je suis persuadée que le prochain gouvernement sera formé par le NPD. Thomas Mulcair démontre sa capacité à voir l'avenir du Canada dans une perspective de développement durable, en mariant développement économique et environnement. D'ailleurs, aux dernières élections, nous avons remporté 100 comtés et nous étions deuxièmes dans 100 autres. La possibilité mathématiques est là », a-t-elle conclu.

image