Une surprise réussie pour Ariane et sa famille | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Une surprise réussie pour Ariane et sa famille
8 janvier 2015

Une surprise réussie pour Ariane et sa famille

Il y avait de la magie dans l’air pour Audrey Bouchard, Renaud Readman et leur fille Ariane lorsqu’ils ont reçu un énorme bas de Noël rempli de dons et de cadeaux remis par la population maskoutaine. Photo Bruno Beauregard Photographe
Audrey Bouchard et Renaud Readman, les parents d’Ariane, qui souffre d’amyotrophie spinale, étaient loin de se douter que leur retour au Québec serait souligné par nul autre que le Père Noël, venu livrer un immense bas de Noël rempli de dons offerts par les citoyens maskoutains.

« La soirée du bas de Noël était magique, s’est exclamée Mme Bouchard. De voir le nombre de personnes impliquées et ayant voulu donner généreusement, c’était incroyable! »

Confectionné par une amie de la famille, l’énorme bas, remis le 28 décembre, était rempli à ras bord de cartes-cadeaux, de chèques, de sucreries, de jouets et d’accessoires pour le poupon et d’autres petites attentions.

« Nous n’avions aucune idée que quelque chose se préparait. Nous avons commencé à avoir des doutes seulement une heure avant l’arrivée du Père Noël [celui des Galeries St-Hyacinthe], qui a été très généreux de s’impliquer dans le projet », a souligné la maman d’Ariane, revenue de l’Ohio il y a une vingtaine de jours.

Elle tient également à remercier la Maskoutaine Véronique Gince, une ancienne collègue de sa mère et instigatrice du projet, pour sa « générosité sans limites ».

Thérapie en Ohio

Depuis juin que la famille Bouchard-Readman n’avait pas vu ses proches puisqu’elle résidait en Ohio afin qu’Ariane participe à une thérapie génique.

Le 26 août, le poupon a reçu un vaccin expérimental visant à renverser la dégénérescence musculaire causée par l’absence d’une protéine clé chez les bébés atteints d’amyotrophie spinale. Cette maladie est pour le moment incurable.

« Pour ce qui est de l’essai clinique, je ne peux pas parler des résultats, mais disons simplement que nous gardons espoir. De façon générale, Ariane se porte plutôt bien », a affirmé Mme Bouchard.

La dernière semaine n’a toutefois pas été de tout repos pour les parents, car Ariane, âgée de 10 mois, a contracté l’influenza. Sa maman a d’ailleurs précisé que lors de la remise du bas, le poupon commençait à présenter des symptômes de la maladie.

Audrey, Renaud et Ariane s’envoleront à nouveau pour l’Ohio le 25 janvier et y passeront le mois de février pour effectuer les visites de suivi du traitement.

image