en bref | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
22 janvier 2015

en bref

Salle accessible à 18 h

L’heure était aux nouveautés lundi, au conseil municipal de Saint-Hyacinthe. Pour la première fois dans l’histoire récente de l’administration municipale, les portes menant à la salle du conseil ont été ouvertes à 18 h, pour permettre aux citoyens intéressés d’y entrer 15 minutes plus tôt qu’à l’habitude. Cette possibilité d’accéder à la salle 30 minutes avant le début des séances publiques était un souhait que le citoyen Jeannot Caron réitérait chaque année depuis longtemps, mais sans succès. Son voeu vient finalement d’être exhaussé et il en a remercié les élus, à la période des questions.

Déficit actuariel

Le régime de retraite à prestations déterminées des employés de la Ville de Saint-Hyacinthe affichait un déficit de 11 966 100 $ au 31 décembre 2013, a-t-on appris à la séance du conseil municipal de lundi, de la bouche dudirecteur du service des finances de la Ville, Michel Tardif. Conformément aux dispositions de la nouvelle loi 3 sur les régimes de retraite, M. Tardif a dû présenter son rapport sur la situation financière de la caisse de retraite. À la dernière évaluation actuarielle, le régime affichait un actif de 49 540 200 $, mais un passif de 61 506 300 $, d’où le déficit. Pour l’année 2014, la cotisation d’équilibre payable par la Ville à l’égard du déficit actuariel s’élevait à 1 163 100 $, souligne aussi le rapport.

Cher, l’informatique

La Ville de Saint-Hyacinthe a accordé deux contrats se chiffrant au total à 252 829 $ pour l’entretien de logiciels et de progiciels d’applications municipales intégrées, de même que pour les services d’entretien et de soutien de logiciels d’évaluation, de paie et de gestion du territoire. Estimant les montants de ces contrats « faramineux », la conseillère Johanne Delage, après avoir proposé l’octroi des contrats en question, a demandé que le dossier de l’entretien de la quincaillerie informatique fasse l’objet d’un examen par l’administration.

image