Plus de 200 manteaux volés en quatre mois chez Quartz Nature | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Plus de 200 manteaux volés en quatre mois chez Quartz Nature
22 janvier 2015

Plus de 200 manteaux volés en quatre mois chez Quartz Nature

Le trou fait par les voleurs dans la porte de garage de l’entrepôt de Quartz Nature a été bouché. Photo François Larivière | Le Courrier ©
Yves Trudeau, président de Quartz Nature  Photo François Larivière | Le Courrier ©
Le modèle Vostok, un manteau d’expédition, est celui ayant été volé en plus grand nombre lundi soir. Photo François Larivière | Le Courrier ©
Quartz Nature, une entreprise maskoutaine spécialisée dans la conception et la production de manteaux d’hiver, a été la cible d’un deuxième vol en moins de quatre mois en début de semaine. Des voleurs ont dérobé plus d’une cinquantaine de manteaux dans la nuit de lundi à mardi à l’entrepôt de l’avenue Bérard, à Saint-Hyacinthe.

Les malfaiteurs se sont introduits en pratiquant une ouverture à travers une porte de garage. Ils auraient procédé très rapidement pour repartir avec une cinquantaine de manteaux, d’une valeur totale de 38 000 $.

« Le système d’alarme a été déclenché, a confirmé Joyce Kemp, porte-parole de la Sûreté du Québec. Lorsque les policiers sont arrivés, les suspects avaient déjà quitté les lieux. »

Dans un entretien avec LE COURRIER, Yves Trudeau, président de Quartz Nature, a mentionné qu’une camionnette de location aurait été aperçue par un déneigeur près de deux heures avant le vol dans le stationnement de l’entreprise.

En octobre, plus de 150 manteaux avaient également été dérobés au même endroit. Les voleurs étaient entrés cette fois par une porte d’urgence pour arriver à leurs fins. Ils étaient repartis avec plus de 60 000 $ en manteaux, selon M. Trudeau.

Il garde peu d’espoir de retrouver les morceaux disparus. « On le souhaite [retrouver les manteaux], mais on ne rêve pas en couleurs. »

Installations de sécurité améliorées

Le président fondateur de Quartz Nature soutient que depuis le premier vol en octobre, des améliorations ont été apportées au niveau des installations de sécurité. Des portes grillagées ont été ajoutées à chacune des entrées.

Ces nouvelles mesures n’ont toutefois pas été suffisantes pour arrêter les bandits. « Cette fois, ils sont passés par la porte de garage. Il n’y a pas grand-chose à leur épreuve », a-t-il laissé tomber.

Il avoue qu’il n’y a aucune caméra de surveillance à l’entrepôt. « C’est une dépense inutile, dit-il. Quand les voleurs les voient, ils mettent des cagoules pour cacher leur visage. »

Des vidéos captées par des caméras installées chez Labo Montérégie, dont la bâtisse se trouve devant celle de Quartz Nature, seraient étudiées par la Sûreté du Québec. Il n’y a toujours aucune description de suspect, tant pour le premier vol que pour le plus récent.

De retour d’une exposition

Les manteaux volés lundi soir n’étaient pas destinés à une mise en marché immédiate. Il s’agissait plutôt d’échantillons de la collection 2015-16. Les morceaux venaient tout juste d’être exposés à la Place Forzani à Laval.

Yves Trudeau assure que le vol n’affectera pas les commandes prévues dans les commerces qui font affaire avec Quartz Nature.

L’entreprise, fondée en 1997, distribue ses produits dans huit pays d’Amérique du Nord et d’Europe.

image