Parce que personne n’est à l’abri! | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Parce que personne n’est à l’abri!
29 janvier 2015

Campagne de financement de Lit’inérance
Parce que personne n’est à l’abri!

L’organisme Contact Richelieu-Yamaska et ses collaborateurs espèrent amasser 40 000 $ pour le projet Lit’inérance au cours de la campagne de financement qui se déroulera du 9 au 15 février. Photo François Larivière | Le Courrier ©
En ce rude hiver, il est difficile de s’imaginer que certains citoyens maskoutains n’ont d’autre endroit où dormir que dans la rue. C’est pourquoi l’organisme Contact Richelieu-Yamaska sollicite à nouveau la générosité de la population en lançant sa campagne de financement Un don, un toit pour le projet Lit’inérance du 9 au 15 février.

Durant cette semaine, il sera possible d’encourager financièrement de trois façons Lit’inérance, un projet qui permet aux personnes sans-abri de s’héberger temporairement jusqu’à dix nuits consécutives.

La campagne Un don en échange d’une canne revient en force cette année et se déroulera dans les supermarchés IGA Jodoin, aux Galeries St-Hyacinthe ainsi qu’au Marché public de Saint-Hyacinthe.

L’activité du 5 à 7 vins et fromages sera également de retour et aura lieu le 19 mars au Château vignoble Fontaine. Les billets sont en vente au coût de 80 $.

Des dons monétaires peuvent aussi être versés en ligne via l’adresse http://lc.cxbpe, une plateforme hébergée par l’organisation Centraide Richelieu-Yamaska.

L’objectif financier pour 2015 a été fixé à 40 000 $.

Pour une 3e année, la députée néo-démocrate de Saint-Hyacinthe, Marie-Claude Morin, endossera la présidence d’honneur de la campagne de financement.

« L’itinérance me touche beaucoup, car peu importe la situation, personne ne mérite de vivre dehors. Nous avons tous droit à une deuxième chance. C’est le moment de tendre la main à ceux qui sont dans le besoin. Personne n’est à l’abri d’une maladie mentale ou encore d’une perte d’emploi », a-t-elle souligné en conférence de presse, tenue symboliquement à l’extérieur.

Selon le directeur de Contact Richelieu-Yamaska, Louis Lemay, 30 personnes ont bénéficié d’un hébergement offert par Lit’inérance l’an dernier et 26 autres personnes ont dû être refusées par manque de lit disponible.

Le territoire maskoutain regrouperait environ 75 personnes sans-abri et 500 autres considérées à risque, d’après une étude réalisée en 2011 par l’Agence de la santé de la Montérégie.

Le citoyen maskoutain Jeannot Caron, impliqué dans le projet depuis ses débuts, a pour sa part fait remarquer que la sensibilité de la population envers Lit’inérance augmentait d’année en année. « Il faut donner une qualité de vie à ceux qui nous entourent. C’est la base première de notre société. »

Le projet d’hébergement Lit’inérance est également soutenu par la Table Solidarité Itinérance Maskoutaine, le milieu d’affaires de Saint-Hyacinthe et la Ville de Saint-Hyacinthe.

image