Les écoles privées remettent 19 000 $ à l’hôpital Sainte-Justine | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageimage
Les écoles privées remettent 19 000 $ à l’hôpital Sainte-Justine
21 mai 2015

Les écoles privées remettent 19 000 $ à l’hôpital Sainte-Justine

L’accident de VTT de Jordan Boulay ne l’a pas empêché de venir relever le Défi 1 km de l’ÉSSJ.  Photo François Larivière | Le Courrier ©
Les filles du CSM ont transformé le Défi 1 km en un véritable party grâce à leur thématique Color Run.  Photo François Larivière | Le Courrier ©
Les deux écoles secondaire privées de Saint-Hyacinthe, le Collège ­Saint-­Maurice (CSM) et l’École ­secondaire Saint-Joseph (ÉSSJ), ont respectivement amassé 6 250 $ et 12 825 $ pour la Fondation CHU Sainte-Justine grâce à leur ­participation au Défi 1 km.

Les sommes obtenues par le Défi 1 km, organisé par la fédération des établissements privés, serviront à financer l’achat d’équipement spécialisé pour le centre de traumatologie de l’hôpital Sainte-­Justine.

Pour Jordan Boulay, un élève de 4e secondaire de l’ÉSSJ, cette course d’un kilomètre était bien particulière, car c’est en chaise roulante qu’il a franchi le fil d’arrivée.

En mars, Jordan s’est brisé trois ­vertèbres et a subi une fracture de la moelle épinière lors d’une course de quatre roues tenue en Géorgie.

Après avoir été opéré aux États-Unis, le jeune homme a été transféré au Centre de réadaptation Marie-Enfant du CHU Sainte-Justine, où il a bon espoir de ­retrouver l’usage de ses jambes grâce à l’appareil Lokomat. Il s’agit d’un robot qui permet aux jeunes de faire de la marche assistée seuls.

« C’est le premier retour à l’école de ­Jordan depuis son accident. C’est très émouvant pour nous et pour ses amis ­aujourd’hui », a témoigné sa mère, ­Magalie Maynard.

Il s’agissait de la première participation de l’ÉSSJ au Défi 1 km et l’établissement entend bien recommencer l’expérience l’an prochain.

Color Run

C’était sous le thème du Color Run, et sous la pluie battante, que les filles du CSM ont relevé leur défi, parcourant à la course entre un et cinq kilomètres.

Les caprices de Dame nature n’ont pas empêché les étudiantes de se faire asperger par une poudre colorée à chacun des tours d’un kilomètre qu’elles ­complétaient, le but étant d’avoir les cinq couleurs sur leur chandail au terme de l’épreuve.

« Les filles ont beaucoup de plaisir et l’ensemble des élèves participe à ­l’activité. Aujourd’hui, c’est un trois en un : nous faisons de l’activité physique, nous amassons des fonds pour ­Sainte-Justine et il y a un côté ludique avec le Color Run », s’est réjoui le ­directeur du CSM, ­Jean-Pierre Jeannotte, le visage encore barbouillé de poudre rose.

C’était la deuxième année consécutive que le CSM participait au Défi 1 km.

image