Sylvestre favorable à la fusion des ministères | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageÉducationimage
Sylvestre favorable à la fusion des ministères
8 mai 2014

Sylvestre favorable à la fusion des ministères

Le directeur du Cégep de Saint-Hyacinthe voit d'un bon oeil le retour des responsabilités en matière d'enseignement supérieur dans le giron du ministère de l'Éducation.

Siégeant à la Table d'éducation interordres de la Montérégie, Roger Sylvestre souligne qu'il y a « une volonté d'arrimer le passage des élèves du secondaire au cégep, puis à l'université » et que la présence d'un seul ministre pour l'ensemble du réseau d'éducation ne peut qu'y être favorable.

II souligne que les équipes rattachées au ministre de l'Enseignement supérieur sont encore bien présentes, même s'il n'y a plus de titulaire pour ce poste. Des échanges ont d'ailleurs lieu chaque semaine entre les services administratifs du Cégep de Saint-Hyacinthe et les fonctionnaires de l'éducation pour assurer l'évolution des dossiers en attente, indique M. Sylvestre. Après avoir obtenu une augmentation de 1 100 places-étudiants l'hiver dernier, l'établissement s’active actuellement sur un rehaussement de devis visant les 5 000 étudiants. Pas moins de 4 800 élèves pourraient franchir les portes du Cégep à la rentrée 2014, estime son directeur. Roger Sylvestre salue également la décision du ministre Yves Bolduc de reporter le cours d'histoire obligatoire au cégep, initialement prévu à l'automne prochain. « Rajouter un cours à l'horaire déjà chargé des étudiants signifiait devoir en soustraire un autre. De plus, nous en sommes déjà à distribuer les tâches aux enseignants, donc ça aurait été assez serré pour la rentrée à venir. » Il attend avec impatience les conclusions du rapport sur l'offre de formation collégiale, l'un des cinq chantiers étudiés dans le cadre du Sommet sur l'enseignement supérieur. « Saint-Hyacinthe est très actif au niveau des demandes de programmes de formation », rappelle M. Sylvestre. Le rapport est attendu pour juin 2014.

image