Irène n'a surpris personne | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageFaits Diversimage
Irène n'a surpris personne
1 septembre 2011

Irène n'a surpris personne

Si la tempête tropicale Irène n'est pas passée inaperçue dimanche, elle n'a surpris personne. Les activités qui devaient se tenir en sol maskoutain ont été chamboulées, mais leurs organisateurs avaient vu venir Irène de loin.

Ceux qui s'étaient inscrits à la seconde fin de semaine du Parcours des trouvailles ont écourté leurs marchés en plein air.

Dimanche, quelques irréductibles avaient trouvé refuge dans leur garage, mais les clients se faisaient peu nombreux. Yvette Landry, qui tenait une vente-débarras sur la rue Dieppe au profit de la Société Alzeihmer du Québec, a réussi à cumuler un peu plus de 300 $ en don et en vente avant samedi soir. Comme plusieurs autres, elle n'a pas repris du collier dimanche. « Tout le monde ne parlait que de la tempête. Il n'y avait pas un chat dans les rues », a-t-elle noté, tout de même heureuse de sa collecte de fonds. Le Défi Vélo Santé au profit de la Fondation Aline-Letendre, auquel devaient participer près de 400 cyclistes, a pour sa part été remis au dimanche 11 septembre. « On avait dit que l'activité avait lieu beau temps, mauvais temps, mais puisque la tempête était sur toutes les tribunes, la solution appropriée était d'annuler. Notre activité se veut familiale et conviviale. La sécurité de tous est primordiale. Nous souhaitons voir beaucoup de famille et surtout du soleil pour le 11 septembre », a commenté la directrice générale Christine Poirier.Du côté du Jardin Daniel A. Séguin, la Journée Découverte « Éveil des sens » s'est tenue sous l'immense chapiteau Desjardins, les organisateurs ayant prévu le coup la veille. Des musiciens, artistes, artisans et exposants de produits du terroir y ont établi une ambiance chaleureuse malgré la pluie. « C'est plus agréable de se promener au soleil, à la découverte des artistes, a noté Josée Michon, directrice générale du Jardin. Mais sous le chapiteau, il faisait beau voir les gens réunis. » L'activité a tout de même pris fin plus tôt que prévu, vers 15 h, lorsque les vents violents se sont levés. Au Club de Golf La Providence, le premier tournoi au profit de la Moisson maskoutaine a été annulé, mais le souper a tout de même permis à l'organisme de recueillir la précieuse somme de 15 175 $. Au Club de Golf Saint-Hyacinthe, le tournoi réservé aux membres a lui aussi été annulé, dimanche. Lundi, le Club demeurait fermé, la crue des eaux du ruisseau rendant certains départs carrément inaccessibles. Du côté de Saint-Liboire, le directeur général d'Expo-Champs, Léon Guertin se comptait bien chanceux qu'Irène n'ait fait aucun dommage sur le site de l'activité, qui s'ouvrait mardi. Les tentes ont tenu tête aux rafales de vents qui ont atteint 75 km/h, dimanche. Le site était fin prêt, lundi soir, à accueillir tout le milieu de l'agriculture, du 30 août au 1er septembre.

image