Un mausolée-columbarium bientôt au cimetière de la cathédrale | Le Courrier
Chroniques
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageChroniquesimageReligionimage
Un mausolée-columbarium bientôt au cimetière de la cathédrale
3 avril 2014

Diocèse de Saint-Hyacinthe
Un mausolée-columbarium bientôt au cimetière de la cathédrale

Maquette du futur mausolée-columbarium qui sera construit sur le terrain du cimetière de la cathédrale de Saint-Hyacinthe.
Un mausolée-columbarium sera érigé sur le terrain du cimetière de la cathédrale en bordure de la rue Girouard Est.

La corporation épiscopale catholique romaine du diocèse (CECR) de Saint-Hyacinthe vient de lancer un appel d'offres pour la construction de cet imposant édifice dont le coût serait évalué à environ deux millions de dollars.

« La construction du mausolée-columbarium était devenue nécessaire afin de moderniser et d'agrandir l'ancien columbarium. Les 300 urnes seront ainsi relocalisées dans les habitacles du nouvel immeuble, avec l'accord des concessionnaires », indique Claire Du Mesnil, responsable des communications au Diocèse de Saint-Hyacinthe.Rappelons que deux urnes funéraires avaient été volées dans l'actuel columbarium lors du réveillon du jour de l'An en 2013. Les précieuses reliques n'ont toujours pas été retrouvées et l'enquête policière se poursuit pour tenter de retrouver le ou les responsables de ce vol sordide.

Tombeau de Mère Saint-Joseph

La CECR s'est entendue avec les Soeurs de Saint-Joseph pour accueillir dans le futur bâtiment, le tombeau d'Élisabeth Bergeron, fondatrice de cette communauté religieuse.

Les Soeurs de Saint-Joseph quitteront leur maison-mère en juin pour intégrer progressivement en compagnie des religieuses de la communauté des Soeurs Adoratrices du Précieux-Sang, Les Jardins d'Aurélie, une résidence de 130 chambres.Quant au tombeau de Mère Catherine-Aurélie Caouette situé dans le monastère des Soeurs Adoratrices du Précieux-Sang, il ne sera pas transféré dans le futur mausolée.« Nous disposons d'une entente avec la Ville qui stipule que le tombeau, nos archives et l'ensemble de notre patrimoine demeurent au sein de notre communauté jusqu'en décembre 2018, date à laquelle seront relogées les dernières religieuses », précise Soeur Micheline Proulx, supérieure des Adoratrices. Le bâtiment du mausolée-columbarium aura deux étages et pourra recevoir jusqu'à 1 000 habitacles. Une salle de réception sera aménagée ainsi qu'un oratoire pour le tombeau de Mère Saint-Joseph. Les plans du futur bâtiment ont été réalisés par la firme d'architecture Nadeau Nadeau Blondin de La Prairie.Les soumissions des entrepreneurs intéressés par ce projet de construction sont attendues pour la mi-avril. Les travaux devraient débuter en mai et l'ouverture est prévue en septembre.

image