Lancement du recueil Rencontres sur la déficience intellectuelle | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageSantéimage
Lancement du recueil Rencontres sur la déficience intellectuelle
13 mars 2014

Lancement du recueil Rencontres sur la déficience intellectuelle

Le 7 mars, en amont de Semaine québécoise de la déficience intellectuelle (SQDI) qui a lieu du 9 au 15 mars, Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains a lancé Rencontres, un recueil abordant la déficience intellectuelle telle que vue et vécue par ses membres, bénévoles et partenaires.

S’inscrivant dans la thématique de la SQDI « Comme on se ressemble », le recueil vise à sensibiliser la population aux réalités des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. Pour ce faire, l’équipe de Parrainage civique a choisi de laisser la parole à ses membres, dont plus de 70 % vivent avec une déficience intellectuelle. « Plutôt que de vous livrer une définition clinique et des statistiques sur le sujet, nous avons choisi, dans ce recueil, de poser la question aux principales personnes concernées : nos membres vivant avec la déficience intellectuelle », dit Marie-Ève Francoeur, agente de promotion de l’organisme.

Dans ce recueil, donc, pas de chiffres, pas de définition : seulement des impressions et des expériences vécues par les membres de Parrainage civique qui, à travers des portraits et des photographies, acceptent de se livrer avec une grande générosité, partageant leurs rêves, leurs défis, leurs expériences, leurs espoirs.Des commentaires de partenaires, d’étudiants et de bénévoles au sein de l’organisme complètent ce recueil qui invite à la rencontre : « une rencontre extraordinairement riche avec des personnes qui, malgré les difficultés occasionnées par leur condition, multiplient les efforts afin d’entrer en contact avec les autres : avec vous... », peut-on lire dans l’introduction.Par le biais de ce recueil, Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains poursuit sa mission : favoriser l’intégration sociale de personnes vivant avec des incapacités physiques ou intellectuelles. Cette intégration rencontre toutefois quelques obstacles : « les coupures en transport adapté sur le territoire de la MRC des Maskoutains, en vigueur depuis janvier 2013, ont un impact significatif sur l’autonomie des personnes vivant avec une déficience intellectuelle », mentionne Mme Francoeur. « Pour la SQDI, à Saint-Hyacinthe, nous aurions aimé faire une activité d’intégration, comme cela a eu lieu à Acton Vale hier soir, mais l’horaire du transport adapté, qui n’offre pas de services le soir sauf le vendredi (le jeudi, le service prend fin vers 20 h), rendait impossible la participation à des activités déjà en place (Bingo aux Loisirs La Providence, match d’improvisation et pièce de théâtre au Cégep,etc.). », ajoute-t-elle.« Mais il y a de l’espoir : la population semble de plus en plus ouverte à la situation des personnes vivant avec une déficience puisque l’organisme connaît une importante augmentation du nombre de parrains et marraines bénévoles depuis le lancement de sa campagne de recrutement l’automne dernier », affirme-t-elle.Six personnes demeurent toujours en attente d’un parrain ou d’une marraine dans la région (Saint-Hyacinthe, Saint-Pie et La Présentation). Vous avez envie d’en savoir plus ou d’aller à leur rencontre? Contactez Parrainage civique des MRC d’Acton et des Maskoutains et faites, vous aussi, un pas de plus vers la rencontre : (450) 774-8758.

image