Des punaises de lit à l'Hôtel-Dieu | Le Courrier
Actualités
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageActualitésimageSantéimage
Des punaises de lit à l'Hôtel-Dieu
13 mars 2014

Retrouvées dans deux chambres
Des punaises de lit à l'Hôtel-Dieu

Des punaises de lit ont été retrouvées dans deux chambres de l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe.
Redoutées par tous les propriétaires et locataires, des punaises de lit ont été découvertes à l'Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe. Deux chambres d'usager ont été touchées, mais quatre seront décontaminées par un exterminateur.

Ces insectes piqueurs, qui se nourrissent du sang des personnes pendant leur sommeil, ont été retrouvés le 27 février par le personnel dans une chambre de l'Hôtel-Dieu, dont l'unité n'a pas été divulguée par souci de confidentialité.

Des marques de piqûres ont été identifiées sur l'occupant de la chambre. La direction des communications du Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaksa (CSSSRY) assure que toutes les mesures nécessaires, incluant le traitement de la pièce par un exterminateur, ont rapidement été mises en place. Par mesure de prévention, la chambre voisine, en raison de la salle de bain commune, a aussi été désinfectée par l'exterminateur. « Nous n'avons pas retrouvé d'autres punaises depuis le 9 mars », affirme Marie-Josée Gervais, directrice des communications du CSSSRY.À cette même date, une seule punaise était présente dans une chambre située non loin de la première à avoir été infestée. Encore une fois, cette chambre a aussitôt été visitée par l'exterminateur, indique Mme Gervais, et la décontamination de la chambre adjacente sera faite dès vendredi. Malgré le passage de ces bestioles indésirables, les heures de visites sur l'unité concernée n'ont pas été restreintes. « Les risques de propagation sont réduits, car nous sommes intervenus rapidement, avons suivi et continuons de suivre de près la situation pour réagir aussi rapidement advenant un autre cas », précise la directrice des communications. Elle recommande à la population de suivre les directives émises par Santé Montérégie à propos de ce fléau afin de limiter les risques de propagation.Selon le ministère de la Santé, si elles ne sont pas exterminées, les punaises de lit se reproduisent et se propagent rapidement. « Lorsqu'elles sont en grand nombre, les punaises de lit deviennent une nuisance. Il s'agit alors d'une infestation. Une infestation de punaises de lit peut avoir des conséquences très importantes sur la santé et sur la qualité de vie des personnes », indique le site Internet du Ministère.

image