Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageimage
Les gagnants locauxsont connus
23 avril 2015

17e Concours québécois en entrepreneuriat
Les gagnants locauxsont connus

Sur la photo, de gauche à droite, Kathy Harvey (Cantine Chez Kathy – mention du jury), Nathalie Brouillard (Évasion Spas – 3e prix), Isabelle Dos Santos (Idos 42.2 – 1er prix), Cindy Beaudry (Les Productions BDA – 2e prix), Alain Robert et Benoit Bellavance (Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc – prix Coup de coeur). Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©
Le Centre local de développement Les Maskoutains (CLD), en collaboration avec la Chambre de commerce et de l’industrie et le service de développement ­commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, a présenté les entreprises qui représenteront la grande région de Saint-Hyacinthe à la finale régionale du Concours ­québécois en entrepreneuriat.

Parmi les dix entreprises qui ont été retenues comme finalistes locaux pour le volet création d’entreprises, trois entrepreneurs ont vu leurs projets ­récompensés par le jury formé de ­représentants de différents ­organismes du milieu. Ceux-ci ont présenté des projets qui ont été retenus pour leur originalité, leur réalisme, leur viabilité et leur cohérence. Ils ­représenteront la région maskoutaine lors de la finale régionale qui aura lieu le 30 avril à Vaudreuil-Soulanges.

Les lauréats 2015

Le premier prix a été remis à Isabelle Dos Santos, de Saint-Hyacinthe, pour son projet Idos 42.2. Celle-ci concevra, ­fabriquera et vendra des vêtements de course à pied. Elle offrira une gamme de produits qui, par sa polyvalence, allie confort, performance et sécurité grâce à l’utilisation de matières techniques conçues spécialement pour s’harmoniser aux mouvements du corps humain du coureur. L’entreprise représentera la région dans la catégorie Exploitation, transformation et production.

Le jury a attribué le deuxième prix à l’entreprise Les Productions BDA, de Cindy et Billy Beaudry. Cette installation agricole située à Saint-Valérien-de-­Milton cultive et transforme du soya edamame. Leurs produits, commercialisés sous le nom de EdaNature, se retrouvent déjà dans la section des légumes surgelés dans les grands supermarchés. Leur candidature sera jugée au niveau régional dans la catégorie Bioalimentaire.

Finalement, le troisième prix a été ­décerné à Évasion Spas, de Saint-Hyacinthe, créé par Nathalie Brouillard. Cette entreprise est un centre de santé et détente complet avec expérience ­thermale (chaud/froid), spas intérieurs/extérieurs, sauna sec, sauna humide, douche froide, yourte chauffée, ­esthétique complète, massothérapie, aires de détente, épilation laser, pose d’ongles, yoga et méditation. Le centre est unique au Québec. Sa grande particularité est le prêt d’écouteurs MP3 ­hydrofuges avec musique intégrée. Elle sera jugée à l’échelon régional dans la catégorie Service.

Ces trois gagnants recevront une bourse de 500 $ chacun, un an de mentorat offert par le CLD Les Maskoutains et un an d’adhésion à la Chambre de ­commerce et de l’industrie Les Maskoutains. De plus, l’entreprise Déclic, de Saint-Hyacinthe, spécialisée en ­marketing, leur offre une consultation gratuite d’une valeur de 250 $.

Appréciation du jury

Le jury a également choisi d’attribuer un prix coup de coeur et une mention ­spéciale à deux autres entreprises qui pourront profiter aussi d’un an de ­mentorat offert par le CLD Les ­Maskoutains et d’un an d’adhésion à la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains.

Le prix Coup de coeur a été remis à Les Trouvailles de l’Abbé Leclerc, de ­Saint-Hyacinthe, qui récolte, récupère et vend des articles usagés qui, après rafraîchissement, seront vendus à prix ­modique au public. Ce projet répond aux besoins d’une clientèle défavorisée d’une part, mais l’expérience de ­plusieurs commerces du genre ­démontre qu’il répond également à ceux de la classe moyenne et aux gens ­préoccupés par l’environnement, car les articles sont souvent de très bonne ­qualité. Ce dossier accédera aussi à la ­finale régionale dans la catégorie Économie sociale.

Une mention spéciale a quant à elle été attribuée à l’entreprise Chez Kathy et à sa propriétaire Kathy Harvey. Il s’agit d’une cantine située à Saint-Hyacinthe qui offre à sa clientèle un service de restauration rapide de qualité dans une ambiance familiale.

Rappelons que pour être éligibles, les projets d’affaires ne devaient pas avoir généré de revenus de vente avant le 1er avril 2014 et, dans le cas de projets non démarrés officiellement, ils doivent ­prévoir être en opération avant le 31 décembre 2015. La finale locale du Concours est réalisée grâce à la ­participation financière de la MRC des Maskoutains, du CLD Les Maskoutains, de la Chambre de commerce et de ­l’industrie Les Maskoutains et du service de développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, grâce à une collaboration avec les Galeries St-Hyacinthe, la Société de développement du centre-ville de Saint-Hyacinthe et M Rendez-vous marchands.

image