Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageAgroalimentaireimage
Jaser d'agriculture avec celles et ceux qui en vivent!
1 septembre 2011

Portes ouvertes sur les fermes du Québec
Jaser d'agriculture avec celles et ceux qui en vivent!

Ne manquez pas une occasion en or de visiter gratuitement, en couple ou en famille, l’une ou plusieurs des 16 fermes participant dans la région à la journée Portes ouvertes sur les fermes du Québec, le dimanche 11 septembre, de 10 h à 16 h.
S’intéresser à l’agriculture, c’est bien. Fermer la télé, sortir de la ville, sillonner les campagnes du territoire de la Fédération de l’UPA de Saint-Hyacinthe et jaser d’agriculture avec celles et ceux qui en vivent, c’est encore mieux!

Ne manquez pas une occasion en or de visiter gratuitement, en couple ou en famille, l’une ou plusieurs des 16 fermes participant dans la région à la journée Portes ouvertes sur les fermes du Québec, le dimanche 11 septembre, de 10 h à 16 h.

Depuis la première édition en 2003, sur le territoire de la Fédération, on compte près de 170 000 visiteurs dans l’une des 168 fermes hôtes. Encore une fois cette année, les producteurs agricoles anticipent avec enthousiasme cette grande rencontre entre la ville et la campagne, à l’occasion de laquelle des centaines de questions leur seront posées sur leur métier, leurs pratiques et leur train-train quotidien. Visitez le site Internet de l'UPA pour connaître la liste des quelque 100 fermes participantes à la grandeur de la province, les trajets pour s’y rendre, les activités offertes, etc. Sur le territoire de la Fédération de Saint-Hyacinthe, on compte 16 fermes hôtes. Dans la région immédiate de Saint-Hyacinthe, on retrouve notamment l’Écurie l’Escapade, la ferme Maskita à l’ITA et le Cactus fleuri, à Sainte-Madeleine. Aussi, les gens peuvent se rendre visiter la Pépinière Abbotsford et le Roi de la fraise, à Saint-Paul; le Centre d’interprétation de la Montérégie, à Sainte-Christine et le domaine de Lavoie, à Rougemont. « Les Portes ouvertes comblent un double besoin, c’est-à-dire valoriser la profession d’agriculteur et permettre aux consommateurs d’obtenir des réponses à leurs questions, eux qui se préoccupent de plus en plus du contenu de leur assiette », a ajouté Réjean Bessette, président de la Fédération de l’UPA de Saint-Hyacinthe. Au menu, dégustation des produits de chez nous, visite de fermes et de leurs installations, démonstrations, animations, jeux, etc. L’activité, qui est totalement gratuite, a lieu beau temps, mauvais temps. Des chapiteaux ou des tentes sont prévus sur la plupart des sites. Les visiteurs peuvent également trouver abri, au besoin, dans les bâtiments de ferme.

image