Une future maison de répit à Saint-Hyacinthe | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageAgroalimentaireimage
Une future maison de répit à Saint-Hyacinthe
8 septembre 2011

Détresse chez les agriculteurs
Une future maison de répit à Saint-Hyacinthe

L'organisme Au coeur des familles agricoles lance une campagne de financement en vue de fonder la première maison de répit en agriculture au Québec.
Face à l'augmentation des cas de détresse chez les agriculteurs, l'organisme Au coeur des familles agricoles veut mettre sur pied la première maison de répit pour agriculteurs au Québec qui devrait voir le jour à Saint-Hyacinthe.

Pour financer cet ambitieux projet, l'organisme de Marieville a lancé sa campagne de financement dans le cadre d'Expo-champs.

« Pour atteindre notre objectif de 700 000 $, nous comptons sur l'appui des partenaires financiers du monde agricole », indique Maria Labrecque Duchesneau, directrice générale de l'organisme Au coeur des familles agricoles dont le mandat est de créer un réseau d’entraide au sein du milieu agricole.Avant même de donner le coup d'envoi de cette campagne de financement, l'organisme avait déjà amassé un montant de 80 000 $.Le nombre d'agriculteurs en situation précaire augmente régulièrement et certains se retrouvent aujourd'hui contraints de devoir céder la résidence familiale rattachée à la ferme. « Le secteur des porcheries indépendantes va mal et l'on constate de nombreux cas d'épuisement », observe Mme Duchesneau. La future maison de répit offrira la possibilité de loger gratuitement quatre à cinq agriculteurs et hébergera également les bureaux de l'organisme communautaire. « En raison de l'ouvrage à la ferme, nous accueillerons des agriculteurs sur une durée d'environ trois jours, le temps de prendre le recul nécessaire pour décompresser et de repartir sur des bases plus saines », indique Mme Duchesneau. Actuellement, pour apporter son aide, la directrice générale de l'organisme héberge régulièrement chez elle des agriculteurs ainsi que leurs familles. Au coeur des familles agricoles se donne un an pour amasser la somme visée qui permettra de construire un nouveau bâtiment ou d'acquérir une bâtisse qui répondra aux besoins de l'organisme.

image