Les sols agricoles ne dorment pas l'hiver | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageAgroalimentaireimage
Les sols agricoles ne dorment pas l'hiver
13 février 2014

Les sols agricoles ne dorment pas l'hiver

Les sols agricoles ne seraient pas en dormance l'hiver selon les conclusions des recherches menées par un chercheur d'Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Les mesures effectuées par Martin Chantigny confirment que l'activité biologique des sols se poursuit même lorsque la température se situe en dessous du point de congélation.

« Nous avons fixé la période du 1 er novembre au 30 avril pour réaliser nos analyses. Cela permet de connaître de façon objective les pertes environnementales pendant la période hivernale versus le restant de l'année », explique le chercheur au Centre de Recherche et Développement sur les sols et les grandes cultures d'Agriculture et Agroalimentaire Canada basé à Québec.Ce scientifique était de passage au Salon de l'agriculture de Saint-Hyacinthe pour partager ses récentes découvertes avec les producteurs agricoles.Pour effectuer ses analyses, la technique utilisée a été de réaliser des échantillonnages sur une terre agricole afin de mesurer les émissions de gaz à effet de serre (GES) présents dans le sol comme le dioxyde de carbone, le méthane et le protoxyde d'azote. Les analyses démontrent que les émissions de GES varient entre 20 % à 70 %.

Lessivage des sols

Lors du lessivage des sols par l'eau, on a constaté une large proportion de pertes de nutriments.

« Nous avons enregistré des pertes en phosphore atteignant 90 % et de 50 % à 70 % d'azote pendant l'hiver », précise le chercheur.M. Chantigny croit que le résultat de ses recherches permettra aux agriculteurs de mieux connaître les sols qu'ils cultivent. « Le but de ces recherches est de mieux connaître le contexte d'activités des sols et d'améliorer les pratiques d'épandage », de conclure M. Chantigny.

image