En quête de stabilité | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageAgroalimentaireimage
En quête de stabilité
15 mai 2014

Rendez-vous des papilles
En quête de stabilité

Claude Marchesseault, président du Rendez-vous des papilles, accompagné de Louis Gendron, président de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains.
Il semble laborieux de rendre alléchante à long terme, la fonction de responsable du Rendez-vous des papilles, dont la 11 e édition aura lieu les 20 et 21 septembre au parc Casimir-Dessaulles.

Claire Sarrasin qui occupait depuis début mars la coordination de ce festival des saveurs vient d'être nommée directrice générale de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains.

À la suite de cette nomination, le président de la chambre de commerce locale, Louis Gendron, assure que Mme Sarrasin ne cumulera pas le mandat de chargée de projet du Rendez-vous des papilles et celui de directrice générale.« Ces deux fonctions ne peuvent pas être prises en charge par la même personne. Il n'y aura pas de double rémunération. Nous allons approcher des gens pour prendre le relais de Mme Sarrasin », indique M. Gendron, en entrevue au COURRIER.Les organisateurs et la Ville de Saint-Hyacinthe, qui injecte 115 000 $ dans l'aventure, avaient décidé en février de confier la gestion de cette activité à la Chambre.En novembre, la commerçante Manon Robert qui est administratrice au Rendez-vous des papilles ainsi qu'à la Chambre de commerce et Louis Gendron qui siège également au conseil de ce festival gourmand avaient recruté Claire Sarrasin pour prendre les rênes du festival. « Mon poste à plein temps comme directrice de la Chambre de commerce annule mes fonctions de chargée de projet aux Papilles, confirme Claire Sarrasin. On m'avait embauché pour mes compétences de diplomate et je ne laisserai pas tomber l'organisation de la prochaine édition du Rendez-vous des papilles qui devrait occuper un tiers de ma tâche pendant quelque temps. »En raison du manque d'espace au siège social de la Chambre de commerce, Claire Sarrasin devra jongler entre son bureau de direction et celui du Rendez-vous des papilles qui est situé au premier étage du Centre aquatique Desjardins.

Conseil préoccupé

La récente nomination de Mme Sarrasin avait pris de court Claude Marchesseault, président du conseil d'administration du Rendez-vous des papilles.

« Cette situation me préoccupe beaucoup. Nous sommes rendus en mai et 20 contrats ont déjà été signés avec des exposants », nous avait confié ces derniers jours M. Marchesseault.Une inquiétude qui semble s'être rapidement dissipée après la tenue mardi matin (13 mai) du conseil d'administration de l'organisme. « Le conseil est satisfait et fait confiance à la Chambre de commerce. Le Rendez-vous des papilles demeure le dossier prioritaire de Mme Sarrasin », a commenté brièvement Claude Marchesseault.Le conseil d'administration des Papilles demeure sur ses gardes depuis la mésaventure du 10 e anniversaire. L'an dernier, la directrice générale Caroline Poussart avait accepté un autre emploi à quelques semaines des festivités. Un départ précipité qui avait pris au dépourvu l'organisation et contraint les autorités municipales à reprendre au pied levé la gestion du Rendez-vous des papilles. Pour ne pas se retrouver de nouveau dans le pétrin, la Chambre de commerce a appelé en renfort Élise Beauchemin, une ex-employée des Papilles, qui a accepté de prendre en charge les exposants et la logistique.

image