Administrateurs en quête de successeur | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageÉconomieimage
Administrateurs en quête de successeur
20 mars 2014

Démission de Mario De Tilly
Administrateurs en quête de successeur

Dans l'ordre habituel, André Barnabé, président par intérim de la Cité de la biotechnologie, Francine Morin, présidente par intérim du CLD Les Maskoutains, et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe.
Les administrateurs du CLD Les Maskoutains et de la Cité de la Biotechnologie se rencontreront prochainement pour désigner vraisemblablement un successeur temporaire à la suite de la démission surprise de Mario De Tilly au poste de directeur général de ces deux organismes.

« Je ne ferai pas de commentaires sur les procédures de remplacement au CLD et à la Cité. Je vais convoquer une rencontre spéciale du conseil d'administration qui se tiendra ces prochains jours », a indiqué Francine Morin, présidente par intérim du CLD Les Maskoutains lors d'une rencontre avec les médias.

Ce départ subit du capitaine des deux organismes voués au développement économique de la région ne remet pas en cause la tenue de l'assemblée générale du CLD Les Maskoutains qui se tiendra le mercredi 26 mars au Cinéma 8 des Galeries St-Hyacinthe.Francine Morin a confirmé que Mario De Tilly y dressera le bilan annuel du CLD avant de quitter définitivement ses fonctions deux jours plus tard.Celle-ci a aussi assuré que toute l'équipe de permanents est à pied d'oeuvre pour assurer le suivi des dossiers. « Nous entrons dans une période de transition en espérant un minimum d'impacts pour la clientèle », a mentionné celle qui occupe également le poste de préfet de la MRC Les Maskoutains.Le président par intérim de la Cité de la biotechnologie a souligné les nombreux faits d'armes du coloré et dynamique commissaire industriel.« Les actions de Mario De Tilly ont été trop souvent passées sous silence. Ses démarches furent audacieuses et bien calculées », a indiqué André Barnabé.Ce dernier a assuré que la conjointe de Mario de Tilly, Nathalie Laberge demeure directrice générale adjointe de la Cité de la biotechnologie.

Prime de départ?

Même si c'est une démission, André Barnabé et Francine Morin n'ont pas exclu qu'une prime de départ puisse être versée à Mario De Tilly.

« Cette décision appartient au conseil d'administration qui est souverain. Il n'est donc pas opportun de donner une réponse maintenant », a considéré M. Barnabé.Claude Corbeil a bien connu Mario De Tilly puisqu'il fût son employé pendant six ans au CLD Les Maskoutains à titre de commissaire à l'agriculture avant de devenir maire de Saint-Hyacinthe. « Le legs de M. De Tilly est inestimable. Son dévouement et l'excellence de son travail ont permis à la Ville de se doter d'un levier industriel performant et incontournable qui nous permettra d'atteindre collectivement nos objectifs de prospérité », a déclaré le maire de la Ville.Claude Corbeil a assuré à Mme Morin et M. Barnabé qu'ils pouvaient compter sur l'entière collaboration de la Ville pour la suite des choses.Le premier magistrat nous a confirmé que la Ville avait adressé au conseil d'administration de la Cité de la biotechnologie sa demande de modifier la charte de cette dernière pour que la municipalité soit bénéficiaire des actifs en cas de dissolution de cette corporation apparentée au CLD.

image