La patronne de Desjardins vante le modèle coopératif | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageÉconomieimage
La patronne de Desjardins vante le modèle coopératif
23 janvier 2014

Salon de l'agriculture
La patronne de Desjardins vante le modèle coopératif

La présidente et chef de la direction du Mouvement des caisses Desjardins, Monique Leroux était dernièrement de passage en ville, pour promouvoir le modèle coopératif dans le cadre du Salon de l'Agriculture.

Monique Leroux était l'invitée d'honneur d'un déjeuner-causerie qui a fait salle comble. Une activité organisée par l'Association des technologues en agroalimentaire et par l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA).

La patronne de Desjardins a rappelé la proximité et les relations d'affaires étroites entre l'institution financière qu'elle dirige et le milieu agricole. Selon elle, ce secteur devrait se développer selon un modèle coopératif. D'ailleurs, le thème de cette conférence était « coopérer pour créer l'avenir ». Mme Leroux a souligné la pertinence de modèles d'affaires comme Agropur ou la Coop fédérée.« Desjardins détient 42 % de part de marché dans le secteur agricole. Nous offrons un crédit de base, des solutions novatrices et encourageons à développer le modèle coopératif », a indiqué Monique Leroux dans une courte entrevue accordée au COURRIER.

Acquisition majeure

Après sa conférence, Mme Leroux a rapidement replongé dans ses affaires courantes puisqu'elle était attendue par son conseil d'administration.

La veille de son passage à Saint-Hyacinthe, fief de son principal concurrent Intact Assurance, Desjardins confirmait l'acquisition des activités canadiennes de State Farm, la plus importante mutuelle d'assurance aux États-Unis.Cette transaction stratégique dont le montant n'a pas été dévoilé propulse le Mouvement Desjardins à la seconde place des sociétés d'assurance dommages au Canada.« Toute transaction comporte des éléments de risque, mais pour celle-ci nous avons obtenu l'appui de deux partenaires financiers majeurs que sont le Crédit Mutuel de France et Sate Farm États-Unis », nous a précisé Monique Leroux. À la suite de cette acquisition, Intact Assurance demeure numéro un au pays en assurance de dommages avec des primes souscrites totalisant 6,9 milliards $ comparativement à 3,9 milliards $ pour la nouvelle structure Desjardins / State Farm. Intact Assurance a vu le jour à Saint-Hyacinthe. Même si son siège social a été transféré à Toronto, la bâtisse principale de l'assureur au Québec est toujours située dans la municipalité. Dans un registre autre que celui de la finance, LE COURRIER a souhaité obtenir l'opinion de la dirigeante de Desjardins sur le dossier sensible de la Charte des valeurs québécoises. « Je ne ferai aucun commentaire sur le sujet », a répondu du tac au tac Monique Leroux. Concernant les signes ostentatoires portés par les employés de la fonction publique que le gouvernement souhaite proscrire, Mme Leroux a répondu que son entreprise qui emploie 45 000 personnes encourageait la diversité auprès de ses salariés.

image