Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageÉconomieimage
Les dépenses des candidats sous la loupe
27 mars 2014

Élections municipales 2013
Les dépenses des candidats sous la loupe

LE COURRIER a obtenu copie de l'ensemble des comptes de dépenses des candidats à la mairie de Saint-Hyacinthe et de ceux qui visaient un poste de conseiller dans la municipalité. Ces rapports révèlent aussi l'identité des donateurs qui ont versé une contribution financière à ceux et celles qu'ils espéraient voir remporter leur élection. Voici donc nos indiscrétions électorales :

Parmi les donateurs pour la campagne de Gaston Vachon à la mairie, l'ex-maire Claude Bernier et sa conjointe Louise ont donné chacun 300 $. La femme du maire avait aussi endossé la candidature de M. Vachon, mais M. Bernier s'était gardé une petite gêne.

Outre le couple Bernier, Gaston Vachon a pu compter également sur le soutien financier de l'architecte Guy Courchesne, organisateur politique de longue date de l'ex-maire Claude Bernier. Lui aussi a contribué à la hauteur de 300 $.

L'homme d'affaires maskoutain Roger Letendre n'a pas fait de jaloux parmi les candidats à la mairie et ne pouvait perdre ses élections. Il a versé à Gaston Vachon, Claude Corbeil et Pierre Rhéaume une somme identique de 300 $.

Le propriétaire de la quincaillerie Rona, André H. Gagnon, avait deux favoris dans la course à la mairie. Il a appuyé sur les candidatures de Claude Corbeil et de Pierre Rhéaume par des dons de 300 $.

Parmi les cinq donateurs qui ont financé et appuyé la campagne du directeur général de la MRC des Maskoutains, Gabriel Michaud, dans le district Saint-Joseph figure le vérificateur de la MRC et de la Cité de la biotechnologie, Bernard Forget, associé chez Raymond Chabot Grant Thornton (150 $), et le notaire Louis H. Lafontaine (300 $).

Certains candidats ont eu davantage besoin d'utiliser un véhicule pour parcourir leur district. Le nouveau conseiller dans Saint-Thomas-d'Aquin, Jacques Denis, a dépensé 300 $ chez Petro T. Le candidat dans le district de Sainte-Rosalie, Alain Dupré, a payé la somme 208 $ répartie entre Ultramar et Les Pétroles Maska. Quant au candidat dans le district Cascades, Jeannot Caron, il a présenté cinq factures totalisant 270 $ auprès des Pétroles Maska.

Pour faire campagne dans le district Sainte-Rosalie face au conseiller sortant Donald Côté, Alain Dupré a pu compter sur l'appui moral et financier de Léon Plante. L'ancien maire de Sainte-Rosalie et ex-conseiller municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe lui a versé une contribution de 300 $.

Parmi des dépenses qui ont totalisé 22 251 $, Gaston Vachon a loué du matériel audio visuel pour la somme de 50 $ à son ancien employeur la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe.

Le candidat à la mairie Pierre Rhéaume a distribué des friandises à son effigie lors de sa campagne. Il a distribué pas moins de 2000 bonbons à l'érable fabriqués par les Produits North Hatley au coût de 402 $.

Candidat dans le district Saint-Sacrement, Danny Laroche n'a pas cherché trop loin pour des services de photocopies. On retrouve parmi ses dépenses électorales une facture de 1 517 $ pour la location d'un bureau et des frais d'impression chez Century 21 Platine à Saint-Hyacinthe, une agence immobilière dont il est l'actionnaire principal.

image