Plus d'inspecteurs sur le terrain | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageÉconomieimage
Plus d'inspecteurs sur le terrain
8 mai 2014

Sécurité alimentaire
Plus d'inspecteurs sur le terrain

Ottawa enverra davantage d'inspecteurs dans les usines spécialisées dans l'agroalimentaire, une mesure qui pourrait se traduire par des embauches aux laboratoires maskoutains de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.
Renforcer la sécurité alimentaire au pays est l'un des objectifs annoncés lors du dépôt du récent budget fédéral. Une mesure qui se traduira sur le terrain par l'embauche de 200 inspecteurs supplémentaires.

Ainsi, Ottawa consacrera un montant de 153,6 M$ pour améliorer l'inspection des aliments, renforcer les programmes de salubrité alimentaire et bloquer davantage les importations d'aliments jugés insalubres.

Une somme complémentaire de 30,7 M$ servira à établir un réseau d'information sur la salubrité des aliments entre les autorités fédérales, provinciales et territoriales. « Le plan d'action économique prévoit un budget total de 390 M$ sur cinq ans pour renforcer le système canadien de salubrité des aliments et ainsi mieux protéger les familles », indique Rachael Burdman des Relations avec les médias à l'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA).Les laboratoires de cette agence fédérale sont regroupés en quatre réseaux régionaux. Celui qui dessert principalement le Québec est situé sur le boulevard Casavant Ouest à Saint-Hyacinthe. Pour le moment, il est prématuré de savoir combien de nouveaux employés seront recrutés aux installations maskoutaines de l'ACIA.

image