Virage santé chez Lacasse | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageÉconomieimage
Virage santé chez Lacasse
22 mai 2014

Virage santé chez Lacasse

Le siège social du Groupe Lacasse à Saint-Pie.
Déjà considéré comme une référence dans le secteur du mobilier de bureau au Québec, le Groupe Lacasse de Saint-Pie prend le virage santé en mettant la main sur Neocase, une entreprise américaine spécialisée dans la fabrication de mobilier en mélamine pour le secteur médical.

Cette acquisition, dont le montant n'a pas été dévoilé, permet au Groupe Lacasse de reconsidérer son positionnement en proposant une large gamme de mobilier destinée aux cliniques, aux centres hospitaliers et aux laboratoires.

Fondée en 1999, Neocase est située dans la municipalité de Clemmons, en Caroline du Nord. Depuis que le Groupe Lacasse est redevenu une propriété 100 % québécoise, l'entreprise est en mode acquisition. En septembre 2013, le Groupe Lacasse avait fait l'acquisition de Chaises Sylco, un ancien fournisseur situé lui aussi dans le parc industriel de Saint-Pie. « Cette transaction est un début pour nous. L'entreprise va regarder à l'avenir d'autres opportunités d'acquisitions », avait alors prévenu Guy Lacasse, fondateur et copropriétaire du Groupe Lacasse.Lors de cette acquisition, le fabricant de mobilier de bureau avait organisé une conférence de presse. Cette fois, la direction de l'entreprise s'est tenue à la simple diffusion d'un communiqué de presse. D'ailleurs, le président du conseil et chef de la direction du Groupe Lacasse, Sylvain Garneau, n'a pas donné suite à notre demande d'entrevue.

Contrats majeurs

L'achat de Neocase fait suite à la signature l'an dernier de deux contrats majeurs pour le Groupe Lacasse.

Au printemps 2013, le manufacturier avait obtenu le mandat de fabriquer les meubles du Centre de recherche du nouveau Complexe hospitalier de l'Université de Montréal. Un contrat de 3,4 M$.Quelques mois plus tard, l'entreprise remportait le contrat pour meubler les futurs bâtiments du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Un projet majeur représentant une commande de plus de 4 M$.

image