Sansoucy veut une ville plus verte | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageEnvironnementimage
Sansoucy veut une ville plus verte
10 avril 2014

Politique de l'arbre
Sansoucy veut une ville plus verte

Rendre la ville de Saint-Hyacinthe encore plus verte est un objectif qui anime la conseillère du district Saint-Sacrement, Brigitte Sansoucy.

Elle en a encore fait la démonstration à la séance du conseil du 7 avril en se levant pour discourir sur la question, au cours de la période d'information réservée aux conseillers. Elle a d'abord parlé du comité de travail qui a entrepris la rédaction de la Politique de l'arbre dont envisage de se doter la municipalité. « J'y vois des gens passionnés qui réfléchissent et qui posent d'excellentes questions », a indiqué Mme Sansoucy.

Des gens du comité, a-t-elle dit, lui ont fait remarquer que les arbres qui ont été plantés le long des rues du centre-ville, dont des Cascades, ne grandissent pas. « Ils ne deviendront pas des arbres matures. Ce qu'on a, ce sont des bonsaïs », a-t-elle lancé. Elle a expliqué que la petite taille des arbres était attribuable à la faible dimension des fosses de plantation, lesquelles sont conçues de manière à ce qu'elles n'affaiblissent pas les fondations de rue.« Mais il existe des techniques permettant de creuser de plus grandes fosses, comme l'utilisation d'un mélange de gravier et de terreau. C'est ce qui a été fait dans le stationnement de l'Hôtel-Dieu, et ça donnera des arbres matures », a signalé la représentante du conseil au comité consultatif d'environnement.Brigitte Sansoucy estime que la construction prochaine du stationnement du complexe des trois glaces, de même que celui du centre culturel La Métairie, offre à la Ville l'opportunité de donner l'exemple en créant des aménagements vraiment écologiques. « Il ne faut pas ajouter de nouveaux ilots de chaleur. Il ne faudra pas juste planter des arbustes décoratifs (...). Oui, on peut planter des milliers d'arbres, mais encore faudra-t-il qu'ils deviennent un jour des arbres matures », a-t-elle conclu.

image