Petit Rang et Petits-Étangs en 2015 | Le Courrier
Affaires
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageAffairesimageEnvironnementimage
Petit Rang et Petits-Étangs en 2015
1 mai 2014

Égout sanitaire
Petit Rang et Petits-Étangs en 2015

Dans le dossier des égouts, une chose est certaine : la desserte des chemins Petit Rang et rang des Petits-Étangs sera réalisée en 2015.
Quel que soit le résultat du référendum du 15 juin sur le projet d'égout sanitaire du boulevard Laframboise, à Saint-Thomas-d'Aquin, la phase II de la desserte en égout dans ce secteur de Saint-Hyacinthe se réalisera en 2015.

Il s'agit du projet qui consiste à installer une conduite dans le chemin Petit Rang, entre le rang des Petits-Étangs et le boulevard Laframboise, et une autre dans une longue portion du rang des Petits-Étangs, dont le côté est appartient à la ville de Saint-Hyacinthe et le côté ouest, à la municipalité de La Présentation.

Sur le plan technique, ce projet élaboré en 2012 ne constitue pas réellement une extension du réseau d'égout de la ville de Saint-Hyacinthe, car les eaux usées domestiques s'écouleront vers les étangs aérés de la municipalité de La Présentation, situés dans le rang Bas-des-Étangs. La desserte des chemins Petit Rang et rang des Petits-Étangs se fera à partir de la conduite d'égout de la rue Lasnier, à La Présentation, de sorte qu'aucune jonction avec le réseau d'égout de la Ville de Saint-Hyacinthe ne sera nécessaire. Contrairement à ce qu'on a pu lire dans notre édition du 24 avril, ce projet n'est lié à aucun autre; il pourra se concrétiser même si celui du boulevard Laframboise - la phase l - était abandonné à la suite du référendum.Tout récemment, le directeur général de la Ville, Louis Bilodeau, a d'ailleurs écrit aux résidants des chemins Petit Rang et rang des Petits-Étangs pour leur annoncer que les travaux en façade de leurs propriétés seront réalisés en 2015.La Ville a décidé d'aller de l'avant dans ces deux cas parce que le sondage réalisé auprès des propriétaires concernés, après la séance d'information du 11 février à Saint-Thomas-d'Aquin, a donné des résultats positifs. Sur les 14 propriétaires du chemin Petit Rang, dix sont favorables à la desserte, un seul s'y oppose et trois autres ne se sont pas prononcés. Du côté du rang des Petits-Étangs, sur 15 propriétaires, 13 sont en faveur de la desserte et deux n'ont pas émis d'opinion.Mais sur le tronçon du boulevard Laframboise compris entre le numéro 8130 et le rang des Petits-Étangs, la majorité des propriétaires - 17 sur 24, et une abstention - ont dit non à l'égout. Cette partie du boulevard, qui devait être incluse dans la phase II, demeurera donc sans conduite d'égout. Toutefois, deux des six propriétaires de ce tronçon qui souhaitaient être desservis pourront l'être par la future conduite du rang des Petits-Étangs, mais les autres devront se contenter d'installations sanitaires autonomes.Les phases II et III du projet de 2012 vont donc se concrétiser l'an prochain avec le concours de la municipalité de La Présentation, laquelle a conclu une entente de principe avec Saint-Hyacinthe. « Pour nous, tout est correct, et nous sommes sûrs que ça va bien aller », a commenté le maire de La Présentation, Claude Roger.Selon sa perception, l'entente avec Saint-Hyacinthe porte sur la deuxième phase d'un projet régional qui en compte trois. La première est celle du boulevard Laframboise (la Ville seule), la seconde est celle des chemins Petit Rang et rang des Petits-Étangs (le projet conjoint), tandis que la troisième est un projet que la municipalité de La Présentation réalisera seule en 2016. Elle a trait à la desserte d'une soixantaine de propriétés le long de la rue Charles-Gauthier et d'une portion de la route 137 (la rue Principale). « En tout et partout, ça représente 175 maisons à desservir. C'est un beau projet, » estime le maire Roger.

image