12 octobre 2017
Agrirock 2017 : Saint-Hyacinthe, terre de rock
Par: Olivier Dénommée
La soirée du vendredi, avec en tête d’affiche Les Breastfeeders, a été particulièrement populaire auprès du public. Photo Olivier Dénommée

La soirée du vendredi, avec en tête d’affiche Les Breastfeeders, a été particulièrement populaire auprès du public. Photo Olivier Dénommée

Du 28 au 30 septembre, plus d’une vingtaine d’artistes et des centaines de spectateurs, d’ici et de l’extérieur, ont répondu à l’appel du 5e festival Agrirock, au centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Si les performances intimes organisées dans divers commerces du centre-ville ont été très appréciées des festivaliers, les trois soirées sudorifiques au Zaricot ont eu droit à beaucoup d’énergie, d’alcool et de mosh dans la foule. D’après l’organisation, la soirée la plus achalandée a été celle du vendredi, mettant en vedette Les Breastfeeders, Duchess Says et Chocolat.
Samedi, après un spectacle survolté de Keith Kouna qui présentait en primeur son nouvel album quelques jours à peine après la naissance de son « mini Kouna » (qui a failli le forcer à annuler sa présence), le tout s’est conclu à L’Explosion avec une performance suave de Gab Paquet.
Le comité organisateur ne s’est pas avancé pour confirmer la tenue d’une 6e édition en 2018, mais cachait mal sa satisfaction face au succès du festival. Comme l’a déclaré Lydia Képinski lors de sa performance, « l’agriculture n’a jamais autant rimé avec le rock » que durant ces trois soirs.

image