Un premier de classe | Le Courrier
Chroniques
Le doyen des journaux français d'Amérique
Saint-Hyacinthe
AccueilimageChroniquesimageAutomobileimage
Un premier de classe
13 février 2014

Nissan Rogue 2014
Un premier de classe

Je dois l'avouer quand, en fin d'été dernier, on nous avait dévoilé en grand secret la silhouette du nouveau Nissan Rogue, j'étais resté un peu froid. Alors que le Rogue d'ancienne génération n'était pas véritablement sexy, il avait au moins le mérite d'être un peu différent dans le style.

Pas trop innovateur, mais pas trop semblable non plus, ce qui a sans aucun doute contribué à le rendre populaire. Après tout, le Rogue est le véhicule Nissan le plus vendu au Canada.

Et voilà que la nouvelle silhouette ne casse rien non plus, du moins au premier regard. Je le trouvais un peu trop semblable aux autres compétiteurs de même catégorie qui ont tous sensiblement la même allure. Sauf qu'après quelques jours passés à son volant, il me faut avouer que j'ai changé d'idée (un privilège accordé à toute personne saine d'esprit dit-on). La partie avant est plus raffinée que je ne l'espérais, et les feux DEL, comme il se doit, sont plus modernes et plus plongeants. Il est exact que la partie arrière n'a rien de véritablement nouveau, mais elle ne gâche rien non plus au paysage. Bref, je l'admets, après réflexion, j'aime bien cette petite silhouette même si elle n'a rien d'aussi dramatique que son frère le Juke par exemple. Dans l'habitacle, les designers de Nissan ont fait un excellent boulot : qualité de finition, matériaux bien pensés, ergonomie simple et efficace, tout est en place pour assurer une expérience de conduite agréable. Il est vrai qu'on aurait pris un petit peu plus d'espace (le Rogue est un peu plus gros de l'extérieur, mais ne gagne rien à l'intérieur), mais il se compare bien à ses rivaux dans ce domaine. Même l'espace de chargement n'a pas trop débordé après que toute la famille y ait logé les valises pour un séjour prolongé à l'extérieur. Évidemment, il y a un bémol. La version SV étant dotée d'une troisième rangée de sièges, il fallait bien la tester. Dans mon cas, c'est presque le cas de l'éléphant dans un frigo : y entrer est quasi impossible, en ressortir encore plus difficile. Disons qu'au moment de mon expérience, j'étais heureux qu'aucun appareil photo ou vidéo ne rôde aux alentours puisqu'ils auraient capté mon vocabulaire le moins châtié! En résumé, et même les gens de Nissan le confirment, la troisième est à réserver aux enfants de petite taille et uniquement de façon occasionnelle. À moins bien entendu que vous n'ayez envie de donner une petite randonnée à quelques ennemis jurés, auquel cas la torture sera certainement efficace.

Même efficacité

Sous le capot se retrouve un vieil ami, le moteur 4 cylindres de 170 chevaux et de 175 livres-pied de couple, tout à fait capable de vous mener où bon vous semble sans hésitation. Il est aussi jumelé à une boîte de vitesse à variation continue dont les qualités sont grandes, la voiture allant jusqu'à simuler des changements de rapports pour augmenter les sensations. Seule la consommation, que je n'ai pu ramener sous les 10,2 litres aux 100 km, est un peu problématique.

Parlant de sensations, difficile de ne pas mentionner la direction, tout à fait directe et précise et qui fournit une bonne communication avec la route. En fait, elle donne tellement de « feedback » qu'on a presque l'impression de devoir la forcer par moment, ce qui, dans un slalom répété, est exigeant, mais a plutôt tendance à améliorer le plaisir de conduite. Bonne note aussi pour la technologie embarquée, notamment un système de sécurité capable de pincer les freins intérieurs ou extérieurs pour aider le conducteur à prendre les virages les plus serrés sans risque. Ajoutons aussi que le Rogue est disponible avec une traction intégrale verrouillable en basse gamme à une vitesse inférieure à 40 kilomètres à l'heure (ce qui, en français, se traduit par des capacités accrues peu importe les conditions).

En résumé

Plus joli que je ne l'espérais, efficace et bien aménagé, le Nissan Rogue devrait connaître un plus grand succès encore que son prédécesseur, surtout qu'il navigue dans la même fourchette de prix. Ceci dit, les ambitions de Nissan sont grandes : faire du Nissan Rogue le premier véhicule de la famille à atteindre le top 10 des ventes, toutes catégories confondues, au Canada.

Croyez-le ou non, avec un bon marketing, le Rogue pourrait bien y arriver!

Forces :

- Boîte CVT efficace - Moteur assez puissant - Équipement intéressant

Faiblesses :

- 3 e rangée symbolique -- Consommation - Partie arrière moins réussie

Fiche technique :

Moteur : L4 2,5 L Puissance : 170ch Couple : 175 lb-ft Transmission : Transmission à variation continue Entraînement : Intégral Consommation : 10,2 l / 100 km combinée Prix : de 25 900 $ à 33 895 $

image